-13.9 C
Montréal
18 janvier 2022 10:38
Accueil Actualité BONOKOSKI : un laboratoire de Toronto a traqué les critiques qui se sont...

BONOKOSKI : un laboratoire de Toronto a traqué les critiques qui se sont fait pirater en Pologne

Nous suivre


Liens du fil d’Ariane

Date de publication :

13 janvier 2022 • Il y a 19 minutes • 3 minutes de lecture • Rejoignez la conversation Jaroslaw Kaczynski, leader de Droit et Justice (PiS), prend la parole lors d’une réunion électorale à Stalowa Wola, en Pologne, le 18 août 2019. Photo de Kacper Pempel /REUTERS

Contenu de l’article

Il semblerait que les dirigeants polonais aient acheté des logiciels espions avancés au fabricant israélien de logiciels de surveillance NSO Group, mais ils ont bien sûr nié qu’ils aient été utilisés pour cibler les opposants politiques du parti.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Cela fait suite à des rapports exclusifs de l’Associated Press selon lesquels Citizen Lab, un groupe de cybersurveillance de l’Université de Toronto, a découvert que trois critiques du gouvernement polonais avaient été piratés avec Pegasus de NSO.

Jaroslaw Kaczynski, le chef du parti conservateur au pouvoir en Pologne, Droit et Justice, a affirmé dans une interview à l’Associated Press que les services secrets de nombreux pays utilisent le logiciel Pegasus pour lutter contre le crime et la corruption.

Kaczynski a déclaré que l’utilisation de tels logiciels espions est apparue en réponse à l’utilisation croissante du cryptage pour masquer les données en transit, qui a vaincu les technologies de surveillance antérieures. En piratant les téléphones, il permet aux autorités de surveiller les communications, ainsi que les conversations en temps réel là où elles ne sont pas cryptées.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

« Ce serait dommage que les services polonais ne disposent pas de ce type d’outil », a déclaré Kaczynski dans une interview complète à paraître dans l’édition de lundi prochain de l’hebdomadaire Sieci.

Entre-temps, cependant, Amnesty International a vérifié de manière indépendante les conclusions de Citizen Lab selon lesquelles le sénateur Krzysztof Brejza a été piraté à plusieurs reprises en 2019 alors qu’il menait la campagne électorale de l’opposition.

Nous nous excusons, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

Les SMS volés sur le téléphone de Brejza ont été trafiqués et diffusés par la télévision contrôlée par l’État en Pologne dans le cadre d’une campagne de diffamation dans le feu de l’action, que le parti populiste au pouvoir a remporté de justesse.

Brejza soutient maintenant que l’élection était injuste puisque le parti au pouvoir aurait eu accès à la réflexion et aux plans tactiques de sa campagne.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Les révélations sur le piratage ont secoué la Pologne, établissant des comparaisons avec le scandale du Watergate des années 1970 aux États-Unis et suscitant des appels à une commission d’enquête au Parlement.

Kaczynski a déclaré qu’il ne voyait aucune raison de créer une telle commission et il a nié que la surveillance ait joué un rôle dans le résultat des élections de 2019.

« Il n’y a rien ici, aucun fait, sauf l’hystérie de l’opposition. Il n’y a pas de cas Pegasus, pas de surveillance », a déclaré Kaczynski. « Aucun Pegasus, aucun service, aucune information obtenue secrètement n’a joué de rôle dans la campagne électorale de 2019. Ils ont perdu parce qu’ils ont perdu. Ils ne devraient pas chercher de telles excuses aujourd’hui.

Les deux autres cibles polonaises confirmées par Citizen Lab étaient Roman Giertych, un avocat qui représente des politiciens de l’opposition dans un certain nombre d’affaires politiquement sensibles, et Ewa Wrzosek, une procureure indépendante d’esprit.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Nous nous excusons, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

Le Premier ministre polonais a qualifié les conclusions du Citizen Lab-AP de « fausses nouvelles » et a suggéré qu’un service de renseignement étranger aurait pu faire l’espionnage – une idée rejetée par les critiques qui ont déclaré qu’aucun autre gouvernement n’aurait d’intérêt pour les trois cibles polonaises.

Selon les médias polonais, la Pologne a acheté Pegasus en 2017, en utilisant l’argent du soi-disant Fonds de justice, qui est destiné à aider les victimes de crimes et à réhabiliter les criminels.

Selon les enquêtes menées par la chaîne de télévision TVN et le quotidien Gazeta Wyborcza, le logiciel est plutôt utilisé par le Bureau central de lutte contre la corruption créé pour lutter contre les malversations dans la vie publique.

Des dizaines de cas très médiatisés d’abus de Pegasus ont été découverts, cependant, beaucoup par un consortium mondial de médias l’année dernière montrant que le logiciel malveillant du groupe NSO a été utilisé pour écouter des journalistes, des politiciens, des diplomates, des avocats et des militants des droits de l’homme du Moyen-Orient au Mexique. .

Les piratages polonais sont considérés comme particulièrement flagrants car ils se sont produits non pas dans une autocratie répressive mais dans un État membre de l’Union européenne.

Il n’y a pas si longtemps, cependant, ce n’était pas le cas.

markbonokoski@gmail.com

Partagez cet article sur votre réseau social

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

En cliquant sur le bouton d’inscription, vous acceptez de recevoir la newsletter ci-dessus de Postmedia Network Inc. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription au bas de nos e-mails. Réseau Postmédia inc. | 365, rue Bloor Est, Toronto, Ontario, M4W 3L4 | 416-383-2300

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suivez des commentaires. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Source : torontosun.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Joly promet une aide financière à l’Ukraine alors qu’elle regarde la menace d’invasion russe

Le ministre des Affaires étrangères du Canada a atterri à Kiev lundi en promettant une aide économique supplémentaire pour aider à maintenir le gouvernement...

Sanimax débouté en justice, la Ville satisfaite

La Cour supérieure a reconnu la culpabilité de l'entreprise Sanimax, qui en...

CH : Kent Hughes est le nouveau PDG

Les Canadiens de Montréal ont mis fin au suspense : Kent Hughes a été nommé mardi directeur général de l'équipe....

Passeport vaccin maintenant requis pour entrer dans les succursales de la SAQ et de la SQDC

Liens du fil d'Ariane Nouvelles locales Nouvelles sur le cannabis ...

Kent Hughes nommé directeur général des Canadiens de Montréal

Liens du fil d'Ariane Canadiens de Montréal Le hockey à l'envers ...

L’auteur-compositeur-interprète Karim Ouellet est décédé à 37 ans

L'auteur-compositeur-interprète Karim Ouellet a été retrouvé mort à son domicile, lundi soir...

Vous pourriez aimer

Joly promet une aide financière à l’Ukraine alors qu’elle regarde la menace d’invasion russe

Le ministre des Affaires étrangères du Canada a atterri à Kiev lundi en promettant une aide économique supplémentaire pour aider à maintenir le gouvernement...

Sanimax débouté en justice, la Ville satisfaite

La Cour supérieure a reconnu la culpabilité de l'entreprise Sanimax, qui en...

CH : Kent Hughes est le nouveau PDG

Les Canadiens de Montréal ont mis fin au suspense : Kent Hughes a été nommé mardi directeur général de l'équipe....

Passeport vaccin maintenant requis pour entrer dans les succursales de la SAQ et de la SQDC

Liens du fil d'Ariane Nouvelles locales Nouvelles sur le cannabis ...