-13.9 C
Montréal
18 janvier 2022 11:18
Accueil Actualité Catastrophe ou nécessité ? Les opinions mitigées alors que les écoles...

Catastrophe ou nécessité ? Les opinions mitigées alors que les écoles du Québec s’apprêtent à rouvrir lundi

Nous suivre


Liens du fil d’Ariane

« Nous voulons que nos enfants soient scolarisés. Quoi que vous pensiez de la COVID, cependant, votre enfant ne pourra pas rester à l’école à moins qu’il ne soit en sécurité. »

Auteur de l’article :

Jesse Feith • Il y a au moins deux pétitions qui circulent qui demandent au Québec de retarder la réouverture des écoles jusqu’à ce que des mesures supplémentaires puissent être mises en place. « Une réouverture le 17 janvier », déclare l’un d’eux, « alors que rien n’a été fait pour réduire la transmission aérienne dans les établissements d’enseignement … est une recette pour un désastre ». Photo par Allen McInnis /

Contenu de l’article

Alors que les élèves québécois retournent en classe lundi, les parents et les enseignants se retrouvent une fois de plus à peser le besoin d’apprentissage en personne par rapport aux risques associés à la réouverture des écoles.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Des parents inquiets que leurs enfants contractent le COVID-19 aux experts préoccupés par l’impact que la réouverture aura sur la transmission, le choix de la province de rouvrir les écoles n’a pas été sans opposition.

Mais pour certains, ramener les élèves dans les écoles et parmi leurs pairs reste une étape nécessaire – même si les inquiétudes suscitées par la décision sont comprises.

« Pour la grande, grande majorité des enfants, les avantages d’être à l’école l’emportent de loin sur les risques que l’infection au COVID leur fera courir », a déclaré jeudi la Dre Fatima Kakkar, spécialiste des maladies infectieuses pédiatriques à l’Hôpital Ste-Justine.

« Nous avons traversé plusieurs vagues maintenant, nous avons vu nos hospitalisations et savons que c’est vraiment un petit pourcentage d’enfants qui seront hospitalisés pour COVID. »

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Compte tenu de la flambée des cas et des hospitalisations au cours des dernières semaines, le Québec a reporté le retour à l’apprentissage en personne pour la plupart des élèves du primaire et du secondaire jusqu’au lundi 17 janvier.

Bien qu’il y ait eu des doutes sur le fait que la province s’en tiendrait à la date, mercredi, le premier ministre François Legault a confirmé qu’elle le ferait. Lors d’une conférence de presse jeudi, il a réaffirmé que l’ouverture des écoles au plus vite reste sa priorité.

À l’approche de la date, cependant, beaucoup sont encore opposés à l’idée. Il y a au moins deux pétitions en circulation qui demandent au Québec de retarder la réouverture jusqu’à ce que des mesures supplémentaires – notamment l’amélioration de la ventilation et l’autorisation au personnel de porter des masques N95 – puissent être mises en œuvre.

Montréal père de deux enfants Adam Allouba, 42 ans, fait partie d’un groupe de parents derrière l’un d’eux.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Allouba, dont la fille aînée est en maternelle, pense que le gouvernement s’est concentré soit sur le maintien des écoles fermées, soit sur leur réouverture, mais a négligé une troisième option : améliorer les mesures pour garantir qu’elles peuvent rester ouvertes en toute sécurité.

De plus, a-t-il dit, il ne voit pas pourquoi la province rouvrirait les écoles telles qu’elles sont alors qu’il lui semble inévitable que des épidémies se produisent et que les salles de classe soient bientôt obligées de fermer.

«Beaucoup de parents au Québec sont très préoccupés par le fait que leurs enfants contractent le COVID, et beaucoup de parents au Québec ne s’en soucient pas», a déclaré Allouba.

«Mais la seule chose sur laquelle les deux groupes peuvent s’entendre à 100%, c’est que nous voulons que nos enfants soient scolarisés. Quoi que vous pensiez de COVID, cependant, votre enfant ne pourra pas rester à l’école à moins qu’il ne soit mis en sécurité.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Une autre pétition, lancée jeudi par la coalition COVID-STOP des professionnels de santé, fait écho à ce que de nombreux experts en santé publique ont mis en garde ces derniers jours : qu’étant donné l’état fragile du réseau hospitalier, la réouverture des écoles est tout simplement trop risquée pour le moment.

La pétition souligne que la couverture vaccinale est encore faible chez les enfants âgés de 5 à 11 ans, que le nombre de cas dans la province est sous-estimé compte tenu des restrictions de dépistage et que la moitié de toutes les épidémies de décembre se sont produites en milieu scolaire.

« Une réouverture le 17 janvier », indique la pétition, « alors que rien n’a été fait pour réduire la transmission aérienne dans les établissements d’enseignement, des garderies aux universités, est une recette pour un désastre ».

Lors d’une conférence de presse jeudi, le directeur par intérim de la santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, a été interrogé sur les craintes que la réouverture ne provoque une augmentation des cas.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Boileau a déclaré que les enfants ne courent pas un grand risque d’être hospitalisés s’ils sont infectés, et a déclaré que la grande majorité du personnel scolaire est déjà double ou triple vaccinée, les protégeant des symptômes graves.

«Il n’a pas été prouvé, que ce soit ici ou ailleurs, que le milieu scolaire accélère la progression des épidémies ou de la transmission dans la communauté», a déclaré Boileau, bien que des études locales aient suggéré le contraire pendant la pandémie.

Kakkar, pour sa part, dit qu’elle peut comprendre pourquoi certains parents sont inquiets, au point même de vouloir garder leurs enfants à la maison la semaine prochaine.

Mais elle les a exhortés à ne pas le faire.

« Ces deux dernières années, nos services hospitaliers étaient pleins d’adolescents en crise… et nous avons également constaté des impacts sur le développement des jeunes enfants à la maison et en dehors de leurs routines », a déclaré Kakkar.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

« Si les parents sont inquiets, la meilleure chose à faire est de vacciner tout le monde dans l’entourage de cet enfant, ses parents, ses grands-parents. C’est la meilleure façon de se protéger et d’assurer le bien-être de son enfant.

jfeith@postmedia.com

  1. Bien que les médecins conviennent que les enfants doivent retourner en classe le plus rapidement possible, pour le bien-être des élèves et de leurs parents, ils disent que cela ne peut pas être fait d'une manière qui risque d'alourdir davantage le réseau hospitalier.

    De meilleures mesures sont nécessaires pour la réouverture des écoles du Québec, selon les experts

  2. Lev Berner, professeur de sciences au Vincent Massey Collegiate de Montréal le mercredi 5 janvier 2022, enseigne à distance en raison de la pandémie.

    Parents, enseignants préoccupés par le plan québécois de réouverture des écoles

  3. Les élèves de 1re année portent des masques en classe dans une école primaire de la Commission scolaire Lester B. Pearson dans l'ouest de l'île le 9 septembre 2021.

    Legault joue à «l’apprenti sorcier», dénoncent les syndicats de l’éducation du Québec

Retrouvez toutes nos actualités liées au coronavirus sur montrealgazette.com/tag/coronavirus .

Pour des informations sur les vaccins au Québec, appuyez ici .

Inscrivez-vous à notre newsletter par e-mail dédiée à la couverture locale du COVID-19 à montrealgazette.com/coronavirusnews .

Aidez à soutenir notre journalisme local en abonnement à la .

Partagez cet article sur votre réseau social

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

En cliquant sur le bouton d’inscription, vous acceptez de recevoir la newsletter ci-dessus de Postmedia Network Inc. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription au bas de nos e-mails. Réseau Postmédia inc. | 365, rue Bloor Est, Toronto, Ontario, M4W 3L4 | 416-383-2300

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suivez des commentaires. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Source : montrealgazette.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Kent Hughes est le nouveau directeur général du Canadian

Les Canadiens de Montréal ont mis fin au suspense : Kent Hughes...

Rentrée des classes : les enseignants manifestent pour déplorer l’assouplissement des mesures sanitaires

Une dizaine d'enseignants de l'école secondaire Cavalier de LaSalle se sont réunis...

Santé Canada approuve un nouveau traitement COVID

Politics Insider du 18 janvier : la Chine affirme sans fondement que le COVID est originaire du Canada ; Ottawa dit que les...

L’agent de joueurs de la LNH Kent Hughes embauché comme nouveau directeur général des Canadiens de Montréal

Les Canadiens de Montréal ont nommé l'agent de joueurs Kent Hughes au poste de 18e directeur général du club de la LNH. Le...

Joly promet une aide financière à l’Ukraine alors qu’elle regarde la menace d’invasion russe

Le ministre des Affaires étrangères du Canada a atterri à Kiev lundi en promettant une aide économique supplémentaire pour aider à maintenir le gouvernement...

Vous pourriez aimer

Kent Hughes est le nouveau directeur général du Canadian

Les Canadiens de Montréal ont mis fin au suspense : Kent Hughes...

Rentrée des classes : les enseignants manifestent pour déplorer l’assouplissement des mesures sanitaires

Une dizaine d'enseignants de l'école secondaire Cavalier de LaSalle se sont réunis...

Santé Canada approuve un nouveau traitement COVID

Politics Insider du 18 janvier : la Chine affirme sans fondement que le COVID est originaire du Canada ; Ottawa dit que les...