-13.6 C
Montréal
23 janvier 2022 04:34
Accueil Actualité Championnat du monde junior : mission avortée en Alberta

Championnat du monde junior : mission avortée en Alberta

Nous suivre

Au quatrième jour de compétition du Championnat mondial de hockey junior, l’inévitable a frappé. Avec l’augmentation des cas d’infection au COVID-19 dans au moins trois des dix équipes, la direction du tournoi a pris la difficile décision de l’annuler mercredi après-midi.

• Lire aussi : Un cauchemar pour les joueurs de l’équipe canadienne

• Lire aussi : Championnat du monde junior : une possible reprise du tournoi cet été ?

En moins de 24 heures, quatre matchs ont dû être annulés alors que COVID-19 se frayait un chemin parmi les Américains et les Russes à Red Deer, ainsi que les Tchèques à Edmonton. Ce n’était que le début, car les Tchèques et les Russes avaient déjà joué deux matchs avant d’obtenir des contrôles positifs.

Avec seulement neuf matchs terminés sur les trente au programme jusqu’au 5 janvier, le bordel était déjà installé. La Fédération Internationale de Hockey sur Glace (FIHG) a confirmé une cinquantaine de cas positifs dans l’environnement direct du championnat lors d’un entretien téléphonique avec Le journal à la fin de la soirée. La situation laissait présager une fin de tournoi aussi incroyable qu’imprudente.

Selon les recommandations du comité médical de la Fédération, la santé et la sécurité de tous les participants ont pris le pas sur le sport. Devant l’impossibilité de présenter une compétition équitable et les difficultés logistiques, la FIHG a décidé de faire avorter la mission en Alberta pour l’intégrité du sport.

Évolution rapide

« Dès le départ, on a vite compris que ce ne serait pas une compétition comme les autres. On a vu l’impact du virus », a expliqué le président de la FIHG, Luc Tardif, qui a multiplié les réunions de la cellule de crise ces derniers jours.

Luc TardifPrésident FIHG

« Toutes les équipes ne pourraient pas avoir les mêmes chances de gagner », a-t-il ajouté. Personne n’était satisfait de la qualité de la compétition. Il fallait donc s’arrêter. « 

Le comité voulait aussi éviter de perdre le contrôle en ronde éliminatoire, lors des matchs les plus importants. Et il voulait également assurer la sécurité des participants infectés pendant leur guérison et sur le chemin du retour.

Rappelons qu’il s’agissait du premier grand événement international à l’époque de la variante Omicron. Selon les données préliminaires fournies par le gouvernement de l’Alberta, la province de 4,37 millions d’habitants a enregistré entre 750 et 2 500 nouveaux cas par jour depuis le 23 décembre. La transmission communautaire de la nouvelle variante était également bien établie dans les régions de Calgary et d’Edmonton selon le données disponibles et limitées pendant la période des fêtes.

Plusieurs défauts

D’après les informations rapportées par des confrères du site L’Athlétisme, Corey Pronman et Face-à-face quotidien, Chris Peters, les mesures sanitaires à Red Deer, hôte des matchs du groupe B impliquant entre autres la Russie et les États-Unis, n’étaient franchement pas à la hauteur. Le protocole du deuxième plus grand tournoi international présentait plusieurs failles.

Plusieurs sources l’ont critiqué, exposant leurs observations et inquiétudes quant à la proximité des personnes de l’extérieur, notamment dans les hôtels où se tenaient des soirées.

Contrairement à l’an dernier, les organisateurs n’avaient pas créé de bulle, préférant opter pour des environnements contrôlés, à la demande des équipes, un mois avant le tournoi.

Les organisateurs ont indiqué avoir corrigé les situations sanitaires problématiques, notamment à Red Deer. Malgré le durcissement des mesures et la mise en place de tests de dépistage quotidiens (7836 au total), le mal était fait. Le virus s’était rapidement infiltré en prenant les devants.

En plus des joueurs et du personnel des équipes concernées, une demi-douzaine d’officiels ont également contracté le COVID-19.

Dans une situation qui évoluait à grande vitesse, il était donc impossible d’aller au bout.

A voir aussi

Source : www.journaldemontreal.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

« Cayden était excellent » -Tyler Toffoli

Sans les prouesses de Cayden Primeau, auteur de 22 arrêts dans le...

Une Première Nation basée en Colombie-Britannique peut mettre des noms sur des tombes non marquées avec de nouveaux documents sur les pensionnats

La direction de Tk'emlúps te Secwépemc espère identifier et localiser les enfants disparus qui auraient été enterrés dans des tombes anonymes près de l'ancien...

Des centaines de milliers de Canadiens voyagent à l’étranger malgré Omicron

Malgré les inquiétudes croissantes à travers le monde l'automne dernier concernant la nouvelle variante COVID-19, Omicron, Sandy Long et son mari sont partis le...

Les Maple Leafs profitent de l’élan précoce de la victoire contre les Islanders pour clore un road trip de 6 matchs

Morgan Rielly a inscrit un but et une aide, Petr Mrazek a stoppé 25 tirs et les Maple Leafs de Toronto ont battu les...

Draisaitl ouvre les vannes, les Oilers sortent de la misère

Leon Draisaitl a marqué quatre points, dont le but vainqueur, et le défenseur Evan Bouchard a marqué deux fois dans...

Allergique au froid… pour de vrai

Une adolescente doit redoubler de vigilance lorsqu'elle sort car elle a développé...

Vous pourriez aimer

« Cayden était excellent » -Tyler Toffoli

Sans les prouesses de Cayden Primeau, auteur de 22 arrêts dans le...

Une Première Nation basée en Colombie-Britannique peut mettre des noms sur des tombes non marquées avec de nouveaux documents sur les pensionnats

La direction de Tk'emlúps te Secwépemc espère identifier et localiser les enfants disparus qui auraient été enterrés dans des tombes anonymes près de l'ancien...

Des centaines de milliers de Canadiens voyagent à l’étranger malgré Omicron

Malgré les inquiétudes croissantes à travers le monde l'automne dernier concernant la nouvelle variante COVID-19, Omicron, Sandy Long et son mari sont partis le...

Les Maple Leafs profitent de l’élan précoce de la victoire contre les Islanders pour clore un road trip de 6 matchs

Morgan Rielly a inscrit un but et une aide, Petr Mrazek a stoppé 25 tirs et les Maple Leafs de Toronto ont battu les...