-23.8 C
Montréal
27 janvier 2022 06:56
Accueil Actualité Des experts de la santé soutiennent les nouvelles mesures strictes du Québec...

Des experts de la santé soutiennent les nouvelles mesures strictes du Québec en matière de COVID

Nous suivre


Liens du fil d’Ariane

« Je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un (…) qui souhaite un couvre-feu. Mais ce que nous voulons et ce que nous devons faire sont deux choses différentes », a déclaré Donald Vinh.

Auteur de l’article :

Katya Teague •

30 déc. 2021 • il y a 11 minutes • 2 minutes de lecture • Rejoignez la conversation « Préférerions-nous avoir des restrictions sur les libertés individuelles pendant quelques semaines avec le couvre-feu, ou préférerions-nous mettre en place un protocole de triage dans les hôpitaux et perdre des proches et ne pas pouvoir soigner tout le monde ? » a demandé Roxane Borgès Da Silva. Photo par Allen McInnis / Montreal Gazette

Contenu de l’article

Alors que le gouvernement du Québec annonçait le retour d’un couvre-feu à l’échelle de la province à compter de vendredi et d’autres mesures visant à réduire la propagation de la COVID-19, les experts en santé publique ont convenu : les temps désespérés appellent des mesures désespérées.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

«Nous sommes en mode crise», a déclaré Donald Vinh, spécialiste des maladies infectieuses au Centre universitaire de santé McGill. «Je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un, que ce soit au gouvernement ou dans le public ou dans toute autre institution, qui souhaite un couvre-feu. Mais ce que nous voulons et ce que nous devons faire sont deux choses différentes.

Lors d’une conférence de presse jeudi soir, le premier ministre François Legault a reconnu que s’il est difficile d’évaluer l’efficacité d’un couvre-feu pour freiner la propagation du virus par rapport à d’autres mesures, la situation est critique. Alors que la province devrait signaler plus de 16 000 nouveaux cas vendredi et que les hôpitaux risquent d’être débordés dans les semaines à venir, Legault a déclaré que le gouvernement devait prendre toutes les précautions possibles.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

André Veillette, immunologiste à l’Institut de recherche clinique de Montréal, a déclaré qu’il croyait que c’était la bonne chose à faire.

«Nous n’avons pas le choix», a déclaré Veillette, qui a déjà critiqué le gouvernement provincial pour ne pas suivre les recommandations des experts en santé lorsqu’il s’agit de gérer la pandémie. « Je pense qu’il n’y a rien de scientifique à propos (du couvre-feu), mais parfois vous n’avez pas la science pour vous soutenir. Lorsque vous le faites, vous devez le suivre. Mais quand vous ne le faites pas, alors vous devriez utiliser votre jugement. Je pense que c’est ce qu’ils font, et je respecte cela.

« Nous ne pouvons pas faire un essai randomisé en double aveugle à ce sujet. Nous devons juste agir maintenant.

En réponse au nouveau couvre-feu, qui sera en vigueur de 22 h à 5 h à compter de la Saint-Sylvestre, la porte-parole de Québec solidaire Manon Massé a fait part de ses inquiétudes quant à l’effet de la nouvelle mesure sur la santé et la sécurité de certains Québécois.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

« La vérité est qu’un couvre-feu n’affecte pas tout le monde de la même manière », a-t-elle déclaré dans un communiqué, notant que ce sera particulièrement difficile pour les personnes qui vivent seules, les victimes de violence domestique et celles qui vivent l’itinérance, entre autres. «Ce sont toujours les mêmes qui paient le prix le plus élevé.»

Pour Roxane Borgès Da Silva, professeure à l’École de santé publique de l’Université de Montréal, le risque pour la santé mentale des personnes est une préoccupation et le gouvernement devrait intensifier ses efforts pour fournir des ressources adéquates pour soutenir les Québécois au cours des prochaines semaines. Mais elle a déclaré que, compte tenu des circonstances, ralentir la propagation de COVID-19 et protéger le réseau de soins de santé doit être la priorité absolue.

« Préférerions-nous avoir des restrictions sur les libertés individuelles pendant quelques semaines avec le couvre-feu, ou préférerions-nous mettre en place un protocole de triage dans les hôpitaux et perdre des proches et ne pas pouvoir soigner tout le monde ? elle a demandé. Une fois cette vague de pandémie passée, cependant, Borgès Da Silva a déclaré qu’elle espère qu’il y aura des enquêtes sur la façon dont la situation est devenue si mauvaise et si le gouvernement aurait pu faire plus plus tôt.

« Le fait est que nous devons juste tenir le coup », a déclaré Vinh. « Les gens vont devenir frustrés par ces mesures, et c’est compréhensible. Mais je ne pense pas que le gouvernement ait pris cette décision à la légère.


  1. Québec rétablit le couvre-feu, ferme les salles à manger et interdit les rassemblements privés alors que les cas montent en flèche

  2. La Mission Old Brewery cogèrera l'un des refuges d'urgence.

    Montréal réquisitionne deux hôtels pour abriter des sans-abri

Partagez cet article dans votre réseau social

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

En cliquant sur le bouton d’inscription, vous acceptez de recevoir la newsletter ci-dessus de Postmedia Network Inc. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription au bas de nos e-mails. Réseau Postmédia inc. | 365, rue Bloor Est, Toronto, Ontario, M4W 3L4 | 416-383-2300

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure de modération avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Source : montrealgazette.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

La curiosité du chat d’un garçon conduit au sauvetage d’une femme de 93 ans en détresse

Un adolescent de la Nouvelle-Écosse est félicité par une famille reconnaissante après qu'une rencontre fortuite avec un chat l'a amené à découvrir une femme...

En 2022, toutes les décisions sont politiques

Depuis le début de la pandémie, de nombreux débats ont occupé l'espace...

Ducks at Canadiens : cinq choses à savoir

Liens du fil d'Ariane Des sports LNH Canadiens de Montréal ...

Santé : c’est d’une reconstruction dont nous avons besoin

Entre les Québécois et leur système de santé et de services sociaux,...

Kramberger : L’abri chauffant de l’ouest de l’île pourrait être sans abri d’ici avril, pouvez-vous aider ?

Liens du fil d'Ariane Gazette de l'Ouest-de-l'Île Nouvelles locales ...

Aaron Dell suspendu trois matchs

Le gardien de but des Sabres de Buffalo, Aaron Dell, a été...

Vous pourriez aimer

La curiosité du chat d’un garçon conduit au sauvetage d’une femme de 93 ans en détresse

Un adolescent de la Nouvelle-Écosse est félicité par une famille reconnaissante après qu'une rencontre fortuite avec un chat l'a amené à découvrir une femme...

En 2022, toutes les décisions sont politiques

Depuis le début de la pandémie, de nombreux débats ont occupé l'espace...

Ducks at Canadiens : cinq choses à savoir

Liens du fil d'Ariane Des sports LNH Canadiens de Montréal ...

Santé : c’est d’une reconstruction dont nous avons besoin

Entre les Québécois et leur système de santé et de services sociaux,...