-23.8 C
Montréal
27 janvier 2022 06:03
Accueil Actualité Faire la fête à bord d'un avion : pas facile de dérouter...

Faire la fête à bord d’un avion : pas facile de dérouter un avion

Nous suivre

Couper court au vol fou de Sunwing et faire atterrir l’avion aux États-Unis pour mettre fin à la fête peut sembler une bonne idée, mais ce n’est pas si simple.

• Lire aussi : James William Awad pourrait être condamné à une amende de 100 000 $

• Lire aussi : Fête en avion : la SQ et la DPCP sur l’affaire des influenceurs perturbateurs

• Lire aussi : Des fêtards controversés au Mexique perdent leur emploi

« Acheminer un avion n’est pas quelque chose qui peut être fait en cinq minutes. Le capitaine doit prévenir la compagnie, il faut une nouvelle autorisation de circulation, la douane doit être prête à nous accueillir. Cela prend une bonne demi-heure, trois quarts d’heure. Selon la position de l’avion par rapport à sa destination, on se demandera si cela en vaut vraiment la peine », explique Frédéric Jauvin —, pilote de ligne et instructeur de vol.

« Les règles sont très claires : les pilotes ne sortent jamais [du cockpit], c’est une question de sécurité. Nous nous fions beaucoup aux informations que nous recevons de la cabine. Qu’a-t-on dit ou pas aux pilotes ? Peut-être que les hôtesses de l’air ont dit : « on est encore capable de tenir un petit moment », a ajouté un autre pilote, Dominic Daoust.

« Il y a des impacts opérationnels à l’atterrissage d’urgence. […] On avait un gang de fous qui faisait la fête à l’arrière, mais d’après ce qu’on sait, c’était un gang relativement de bonne humeur, donc je ne sais pas si j’aurais voulu être le gars qui leur a dit : « Dans le fin, nous n’allons plus à notre destination », compte tenu du niveau d’indiscipline », ajoute-t-il.

S’il y avait eu un réel danger, les pilotes n’auraient pas hésité à se poser, estime M. Jauvin.

« Bien sûr, les coûts entreront toujours en jeu, mais si la sécurité est compromise, l’argent n’est pas un problème, toutes les compagnies enverront l’avion au sol, peu importe où il se trouve. ou combien cela coûte », dit-il.

Vol privé, mêmes règles

A noter que les règles habituelles s’appliquaient à ce vol, même s’il n’était pas ouvert au grand public.

« Il n’est pas impossible que les hôtesses de l’air aient laissé un peu de latitude aux passagers au départ, qu’ils se soient dit : ‘bon, c’est des gens qui font la fête, ils ne dérangent personne’. Mais une heure plus tard, l’alcool commence à faire son effet et vous perdez le contrôle », raconte Dominic Daoust.

A voir aussi

Source : www.journaldemontreal.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Les maires de l’Ouest-de-l’Île s’opposent à tout projet de fusion des postes de police

Liens du fil d'Ariane Gazette de l'Ouest-de-l'Île Nouvelles locales Une...

Entendez-vous le ballon du CAQ se dégonfler ?

François Legault, avec son équipe qui est loin d'être celle du Tonnerre,...

Santé : l’éléphant fédéral dans le salon

Normalement, notre système de santé fonctionne déjà à une capacité presque maximale....

Intégrer les risques climatiques dans la gestion des finances publiques, recommande l’IDQ

Le Québec devrait inclure dans ses projections budgétaires les risques climatiques qui...

CH : espère cibler dans une transaction

La date limite des échanges approche à grands pas, et il n'y a pas que les choix au repêchage qui...

Le marché du logement en Ontario est si brûlant que la plupart des acheteurs sautent les inspections, selon les inspecteurs en bâtiment

Les inspecteurs en bâtiment de l'Ontario affirment que le marché des vendeurs à chaud empêche la plupart des acheteurs de faire des inspections, ce...

Vous pourriez aimer

Les maires de l’Ouest-de-l’Île s’opposent à tout projet de fusion des postes de police

Liens du fil d'Ariane Gazette de l'Ouest-de-l'Île Nouvelles locales Une...

Entendez-vous le ballon du CAQ se dégonfler ?

François Legault, avec son équipe qui est loin d'être celle du Tonnerre,...

Santé : l’éléphant fédéral dans le salon

Normalement, notre système de santé fonctionne déjà à une capacité presque maximale....

Intégrer les risques climatiques dans la gestion des finances publiques, recommande l’IDQ

Le Québec devrait inclure dans ses projections budgétaires les risques climatiques qui...