-23.8 C
Montréal
27 janvier 2022 05:55
Accueil Actualité GOLDSTEIN : Même Trudeau sait cibler les non-canadiens non vaccinés

GOLDSTEIN : Même Trudeau sait cibler les non-canadiens non vaccinés

Nous suivre


Liens du fil d’Ariane

Auteur de l’article :

Lorrie Goldstein Le premier ministre Justin Trudeau reçoit son deuxième vaccin contre le coronavirus dans une pharmacie d’Ottawa, le 2 juillet 2021. Photo de Blair Gable /REUTERS

Contenu de l’article

En mai 2021, le premier ministre Justin Trudeau a fait une déclaration définitive sur les raisons pour lesquelles le Canada n’avait pas de lois sur la vaccination obligatoire et pourquoi il s’y opposait.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

C’est une position qu’il sape maintenant avec sa rhétorique politique aveugle liant les non vaccinés aux racistes et aux misogynes.

C’est également une position que le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, érode activement en faisant pression publiquement sur les provinces pour qu’elles envisagent des vaccinations obligatoires à l’échelle de la société, évidemment avec la bénédiction de Trudeau.

Le 9 mai 2021, au Brandon Gonez Show, un talk-show politique hebdomadaire en ligne sur YouTube, Trudeau a déclaré :

« Que faites-vous avec une personne allergique ? Que faire avec quelqu’un qui est immunodéprimé, ou quelqu’un qui, pour des raisons religieuses ou… de profondes convictions, décide que non, ils ne vont pas se faire vacciner ? Nous ne sommes pas un pays qui rend la vaccination obligatoire.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

À cette époque, Trudeau s’était également opposé aux passeports vaccinaux, affirmant qu’ils seraient source de division, une position sur laquelle il s’est depuis renversé dans les sondages montrant une colère croissante du public envers les non vaccinés et appelle à des mesures plus sévères.

L’Association canadienne des libertés civiles a expliqué en décembre 2020 pourquoi la position initiale de Trudeau était la bonne et pourquoi lui et son ministre de la Santé ont maintenant tort.

« Nous avons déjà vu la stigmatisation dommageable qui s’est attachée aux personnes qui ont été testées positives pour COVID », a déclaré l’ACLC.

Nous nous excusons, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

«La pandémie a mis en évidence les nantis et les démunis de trop de façons. Les personnes les plus à risque finissent par être celles qui sont le plus susceptibles de faire face à de réels défis dans la mise en œuvre des mesures de santé publique recommandées. Les personnes historiquement privées de leurs droits ont également tendance à subir les conséquences des commandements institutionnels ou tout simplement l’intimidation des puissants. Nous ne devrions chercher ni des moyens de nous diviser, ni une incitation à la peur accrue. Nous pourrions plutôt nous renseigner sur la meilleure façon d’atteindre les objectifs de santé publique tout en respectant la liberté et le choix personnels. »

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Loin que les non vaccinés soient racistes et misogynes, Statistique Canada a rapporté en avril 2021 que les groupes les plus susceptibles d’être résistants au vaccin comprenaient les Noirs, les Métis, les Latinos et les Arabes – tous avec des raisons historiques valables de se méfier des initiatives autoritaires des gouvernements.

Un sondage mené l’été dernier auprès de 30 000 Canadiens sur leurs attitudes à l’égard de la vaccination, mené par le sondeur Bruce Anderson d’Abacus Data, a conclu que la personne typique résistante au vaccin est une Ontarienne de 42 ans qui vote pour le Parti libéral.

« Les hésitants ne sont pas des théoriciens du complot », a écrit Anderson dans Maclean’s.

« Ils ne sont pas en colère contre le monde. Ils ne pensent pas que COVID-19 est un canular. Ce ne sont pas des radicaux de gauche ou de droite — 61 % d’entre eux se disent au centre du spectre. Les deux tiers ont fait des études postsecondaires.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

« Environ la moitié (46 %) vivent en Ontario et bien plus de la moitié (59 %) sont des femmes. Un quart sont nés à l’extérieur du Canada. Leur moyenne d’âge est de 42 ans… S’ils votaient aux élections fédérales aujourd’hui, 35 % voteraient Libéral, 25 % Conservateur, 17 % NPD, 9 % Vert.

Nous nous excusons, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

La principale raison pour laquelle les hésitants hésitent à se faire vacciner, a écrit Anderson, est qu’« ils n’ont pas beaucoup de confiance dans le gouvernement. Ils essaient également d’éviter les ordonnances, n’aiment pas mettre quoi que ce soit d’anormal dans leur corps et 83% disent qu’ils sont réticents à prendre des vaccins. La plupart craignent que les vaccins COVID-19 n’aient pas vraiment été testés depuis longtemps. »

Anderson a identifié un groupe de taille égale au vaccin hésitant qu’il a appelé les refus de vaccination – chaque groupe représentant environ 2,1 millions de Canadiens à l’époque – qui étaient plus militants dans leur opposition aux vaccins.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Au Canada, ce sont les provinces, et non le gouvernement fédéral, qui mettraient en œuvre les politiques de vaccination obligatoire à l’échelle de la société, alors ce que Trudeau, son ministre de la Santé et son gouvernement font vraiment, c’est leur lancer un bâton de dynamite sous prétexte d’agir. contre Omicron.

Les Canadiens sont déjà parmi les personnes les plus vaccinées et les plus vaccinées au monde.

Nous nous excusons, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

Vendredi, 87,6 % des Canadiens admissibles avaient reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID et 81,1 % étaient complètement vaccinés. Aucun pays n’atteindra un taux de vaccination de 100 %.

La principale raison pour laquelle de grandes parties du pays, y compris l’Ontario et le Québec, sont soumises à plusieurs reprises à des blocages sévères par rapport à d’autres pays développés comparables est due au manque chronique de capacité de pointe dans nos hôpitaux, en raison d’une combinaison de décennies ou de et le sous-financement et l’incompétence administrative du gouvernement fédéral.

Un premier ministre qui divise les Canadiens les uns contre les autres en ciblant les non vaccinés – un groupe qui comprend les enfants de moins de cinq ans qui ne peuvent pas être vaccinés – n’est pas le leader dont le Canada a besoin.

lgoldstein@postmedia.com

Partagez cet article dans votre réseau social

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

En cliquant sur le bouton d’inscription, vous acceptez de recevoir la newsletter ci-dessus de Postmedia Network Inc. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription au bas de nos e-mails. Réseau Postmédia inc. | 365, rue Bloor Est, Toronto, Ontario, M4W 3L4 | 416-383-2300

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure de modération avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Source : torontosun.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Entendez-vous le ballon du CAQ se dégonfler ?

François Legault, avec son équipe qui est loin d'être celle du Tonnerre,...

Santé : l’éléphant fédéral dans le salon

Normalement, notre système de santé fonctionne déjà à une capacité presque maximale....

Intégrer les risques climatiques dans la gestion des finances publiques, recommande l’IDQ

Le Québec devrait inclure dans ses projections budgétaires les risques climatiques qui...

CH : espère cibler dans une transaction

La date limite des échanges approche à grands pas, et il n'y a pas que les choix au repêchage qui...

Le marché du logement en Ontario est si brûlant que la plupart des acheteurs sautent les inspections, selon les inspecteurs en bâtiment

Les inspecteurs en bâtiment de l'Ontario affirment que le marché des vendeurs à chaud empêche la plupart des acheteurs de faire des inspections, ce...

La répression de l’Ontario contre les exemptions médicales pour le vaccin COVID-19 semble fonctionner

Les nouvelles règles de l'Ontario exigeant un examen des exemptions médicales pour les vaccins COVID-19 semblent limiter le nombre de personnes bénéficiant d'une dérogation...

Vous pourriez aimer

Entendez-vous le ballon du CAQ se dégonfler ?

François Legault, avec son équipe qui est loin d'être celle du Tonnerre,...

Santé : l’éléphant fédéral dans le salon

Normalement, notre système de santé fonctionne déjà à une capacité presque maximale....

Intégrer les risques climatiques dans la gestion des finances publiques, recommande l’IDQ

Le Québec devrait inclure dans ses projections budgétaires les risques climatiques qui...

CH : espère cibler dans une transaction

La date limite des échanges approche à grands pas, et il n'y a pas que les choix au repêchage qui...