18.4 C
Montréal
18 août 2022 04:43
Accueil Actualité GOLDSTEIN : Pourquoi le « plan » climatique de Trudeau est voué...

GOLDSTEIN : Pourquoi le « plan » climatique de Trudeau est voué à l’échec

Nous suivre


Liens du fil d’Ariane

Date de publication :

30 juil. 2022 • Il y a 13 heures • 3 minutes de lecture • 83 commentaires Le premier ministre Justin Trudeau s’entretient avec le ministre de l’Environnement et du Changement climatique Steven Guilbeault lors de la cérémonie d’assermentation du cabinet à Rideau Hall à Ottawa, le 26 octobre 2021. Photo de Blair Gable /Reuters

Contenu de l’article

L’Institut CD Howe du Canada a récemment réuni des experts dans quatre des sept principaux secteurs de notre économie que le premier ministre Justin Trudeau vise à réduire les émissions industrielles de gaz à effet de serre du Canada de 40 à 45 % sous les niveaux de 2005 d’ici 2030.

Publicité 2

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Les quatre secteurs — pétrole et gaz, transport, bâtiments et électricité — représentent plus de 70 % des émissions du Canada en 2020, la dernière année pour laquelle des données gouvernementales sont disponibles.

On leur a demandé d’évaluer dans quelle mesure les objectifs de Trudeau sont réalistes, étant donné que leurs industries devront les mettre en œuvre.

Leur verdict était que le Plan de réduction des émissions 2030 d’Environnement et Changement climatique Canada n’est pas un vrai plan.

Il s’agit plutôt « d’un plan pour avoir un plan… La portée intersectorielle et l’échelle de l’ensemble de l’économie du plan le rendent sans précédent dans l’histoire moderne du Canada. Aucun intervenant ou participant n’a trouvé sans réserve les aspirations du plan facilement réalisables.

Bien qu’ils soient rédigés en langage diplomatique – parce que chaque secteur de l’économie devra traiter avec le gouvernement fédéral pour réduire les émissions – leur verdict était clairement que le plan de Trudeau est ambitieux plutôt que réaliste.

Publicité 3

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Nous nous excusons, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

En d’autres termes, il s’agit d’un «objectif ambitieux» que le gouvernement qui le met en œuvre et les secteurs économiques qui devront l’atteindre savent qu’il est irréaliste, peu importe combien de fois Trudeau et le ministre de l’Environnement Steven Guilbeault insistent sur le fait qu’il peut être atteint.

La même chose s’est produite à partir de 2016, lorsque Trudeau et la ministre de l’Environnement de l’époque, Catherine McKenna, ont déclaré à plusieurs reprises que leur objectif de réduction des émissions de 2020 (qui était auparavant l’objectif de Stephen Harper) était réalisable et un « plancher » par rapport à ce qu’ils avaient l’intention d’atteindre.

Ils ne se sont même pas approchés.

Passons maintenant à l’essentiel de ce que les experts de l’industrie ont rapporté à propos de l’objectif d’émissions de Trudeau pour 2030, qui est censé ouvrir la voie à des émissions « zéro nettes » d’ici 2050.

Publicité 4

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Ils ont déclaré que l’objectif de Trudeau, dans moins de huit ans, n’est pas réaliste en raison du temps qu’il faut aux gouvernements pour approuver les nouveaux projets d’infrastructure nécessaires pour réduire les émissions – certains reposant sur des technologies qui n’ont pas été inventées.

Comme l’un des nombreux exemples de bureaucratie gouvernementale empêchant d’atteindre l’objectif de Trudeau de 2030, un participant a noté que le Canada a terminé à la 64e place dans le classement 2020 de la Banque mondiale sur le temps qu’il faut aux industries pour obtenir des permis de construction.

Nous nous excusons, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

Ensuite, il y a les problèmes de goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement, les pénuries de main-d’œuvre qualifiée, la demande mondiale croissante d’énergie fossile et le fait que de nombreuses initiatives doivent être approuvées par les juridictions fédérales, provinciales et autochtones.

Publicité 5

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Les experts de l’industrie ont noté que les gouvernements conservateurs et libéraux ont raté tous les objectifs de réduction des émissions qu’ils se sont fixés depuis 34 ans – en 1988, 1990, 1993, 1997, 2010, 2015 et 2016 – ce qui rend « peu probable » que Trudeau atteigne son objectif de 2030 annoncé en 2021.

Un participant du secteur du bâtiment a déclaré que pour atteindre l’objectif d’émissions de Trudeau de 2030, 130 000 bâtiments par an devraient être rénovés à Toronto seulement.

Les participants ont également mentionné la nécessité d’une plus grande certitude et durabilité dans les politiques gouvernementales en matière de tarification et de taxation du carbone, afin que les industries puissent planifier leurs efforts de réduction des émissions à long terme.

Ces résultats sont une preuve supplémentaire – comme s’il en fallait plus – qu’en 2030, le Canada sera encore une fois tellement en retard sur ses objectifs de réduction des émissions que l’objectif de 2050 sera irréalisable, laissant aux futurs gouvernements le soin de nettoyer le gâchis.

La seule question est de savoir combien les contribuables canadiens paieront par le biais des taxes sur le carbone et de la tarification d’un plan qui échouera.

lgoldstein@postmedia.com

Partagez cet article sur votre réseau social

Publicité 1

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

En cliquant sur le bouton d’inscription, vous consentez à recevoir la newsletter ci-dessus de Postmedia Network Inc. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription au bas de nos e-mails. Réseau Postmédia Inc. | 365, rue Bloor Est, Toronto (Ontario) M4W 3L4 | 416-383-2300

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suivez des commentaires. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Source : torontosun.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Normes environnementales : les citoyens de Montréal-Est peu surpris de retrouver la Raffinerie CCR dans la liste

Les résidents de Montréal-Est ne sont pas surpris que la Raffinerie CCR,...

Qualité de l’air dans les écoles : le spectre de la 8ème vague vient assombrir la rentrée

Même si Québec se veut rassurant à l'approche de la rentrée scolaire,...

Recensement 2021 : le français continue de chuter au Québec et au Canada

Les voyants sont au rouge après la diffusion des données du recensement...

Un motard grièvement blessé à Rawdon

Un motocycliste a été grièvement blessé mercredi soir dans une collision à...

Monkey pox : études en cours sur ses mutations génétiques

Des études sont en cours pour déterminer si des mutations génétiques du...

Vous pourriez aimer

Normes environnementales : les citoyens de Montréal-Est peu surpris de retrouver la Raffinerie CCR dans la liste

Les résidents de Montréal-Est ne sont pas surpris que la Raffinerie CCR,...

Qualité de l’air dans les écoles : le spectre de la 8ème vague vient assombrir la rentrée

Même si Québec se veut rassurant à l'approche de la rentrée scolaire,...

Recensement 2021 : le français continue de chuter au Québec et au Canada

Les voyants sont au rouge après la diffusion des données du recensement...