-15.5 C
Montréal
17 janvier 2022 06:01
Accueil Actualité Homicides en 2021 : jamais autant de femmes tuées en 13 ans...

Homicides en 2021 : jamais autant de femmes tuées en 13 ans au Québec

Nous suivre

C’est un pic jamais vu depuis 2008 ; 26 femmes ont été tuées en 2021 au Québec, la grande majorité d’entre elles dans un contexte matrimonial.

• Lire aussi : Charlesbourg : un double meurtre confirmé

« La violence domestique est un autre type de pandémie en ce moment. C’est très inquiétant », estime Claudine Thibaudeau, de l’association SOS violence conjugale.

Selon les statistiques compilées par notre Bureau d’enquête et validées auprès de la police, la province comptait en date d’hier 87 homicides en 2021.

Si ce chiffre est similaire à celui des dernières années, c’est le nombre inquiétant de femmes tuées qui retient davantage l’attention. Ils sont 26 à avoir perdu la vie brutalement, dont les deux tiers dans un contexte conjugal.

Et cela n’inclut pas les mineurs tués cette année, dont cinq sur neuf étaient des femmes.

Selon les chiffres du ministère de la Sécurité publique, il faut remonter à 2008 pour retrouver plus de femmes adultes assassinées, soit 27.

« En matière de violence conjugale, beaucoup d’efforts sont faits par le SPVM [Service de police de la Ville de Montréal] », souligne le commandant de l’unité des crimes majeurs, Paul Verreault.

Plus de prévention

Il s’agit notamment de la création en octobre de la nouvelle unité spécialisée dans les violences conjugales, qui intervient dans les dossiers plus sensibles à haut degré de dangerosité avant que l’irréparable ne soit commis.

Marc Lépine, Sûreté du Québec

« Il y a un constat qui a été fait en début d’année [après la vague de féminicides]. À partir de là, il y a eu une prévention incroyable », réplique le capitaine de la section des Crimes contre la personne de la Sûreté du Québec (SQ), Marc Lépine.

Entre autres, il fait allusion à la campagne publicitaire du gouvernement « Ce n’est pas à elle de changer, c’est à vous ».

Un nouveau projet pilote est également en cours dans les régions de Laval et de la Montérégie pour les victimes de violence conjugale « dont la situation suscite un sentiment d’urgence ».

Sur recommandation d’un travailleur, ils peuvent être admissibles à une aide financière d’urgence pour couvrir les frais de transport, d’hébergement et de subsistance à court terme, le cas échéant.

« Il est clair que la pandémie a compliqué la situation des femmes, estime Claudine Thibaudeau, qui fait un lien direct avec le confinement. Elle restreint leurs possibilités de partir et elle augmente les chances de l’agresseur. [de passer à l’acte]. « 

Souvent le couteau

Ce constat semble trouver un écho dans les armes utilisées par les agresseurs. Considéré comme une arme de proximité, le couteau a été utilisé dans près d’un homicide conjugal sur deux, soit 46 %.

Une tendance qui peut aussi être étendue à tous les meurtres en 2021, puisque 40% ont été perpétrés avec une arme tranchante ou tranchante, ce qui constitue un pic.

– Avec Catherine Lamontagne et Philippe Langlois

Dans plusieurs grandes villes nord-américaines

Québec : 4Population : 549 937

Montréal : 37Population : 2 069 849

71% résolu au Québec

Ottawa : 16Population : 1 043 130

Toronto : 84Population : 2 990 000

Winnipeg : 42Population : 766 900

Calgary : 19Population : 1 361 852

Edmonton : 37Population : 1 047 526

Vancouver : 18Population : 697 266

New-York : 479Population : 8 804 190

Philadelphie : 555Population : 1 600 000

Baltimore : 335Population : 585 708

Chicago : 794Population : 2 716 450

Houston : 467Population : 2 304 580

Dallas : 201Population : 1 345 000

Los Angeles : 359Population : 3 898 747

Un pic de meurtres en 10 ans dans la métropole

Montréal a connu son année la plus meurtrière en 10 ans, en grande partie à cause des gangs de rue, qui n’hésitent pas à user de leurs armes en tout temps et en tout lieu, sans le moindre scrupule.

Trente-sept personnes ont été assassinées sur l’île en 2021. Parmi celles-ci, 14 meurtres ont eu lieu dans ce qu’on a appelé « l’Extrême-Orient ». Il faut remonter à 2010 pour trouver autant de victimes d’homicides dans la métropole, et à 2007 pour en compter davantage, soit 42.

Mais le bilan aurait pu être bien plus lourd puisqu’il y a eu pas moins de 139 tentatives de meurtre à la mi-décembre, selon les données obtenues par notre Bureau of Investigation.

Selon les rapports annuels de la police de Montréal, un tel sommet n’avait pas été atteint depuis 2007.

Ces chiffres s’expliquent notamment par la nette augmentation des règlements de comptes entre groupes rivaux.

Il y en avait 16 en 2021, contre deux l’année dernière.

Paul Verreault, Police de Montréal

« On ne peut exclure le phénomène de riposte, qui peut accentuer les événements de violence, explique le commandant Paul Verreault, de la section des crimes majeurs du SPVM.

Les armes à feu ont été utilisées plus souvent dans les homicides commis sur l’île de Montréal qu’ailleurs dans la province.

C’est plus d’un assassinat sur deux (51 %) qui en résulte, alors que cette arme n’est répertoriée que dans 35 % des meurtres à travers le Québec.

« Ce n’est pas vrai que nous accepterons que des gens commencent à s’affronter avec des armes à feu sur notre territoire. Le SPVM met tout en œuvre », insiste le commandant Verreault.

Numéro de priorité 1

Plusieurs escouades concertées ont également été créées cette année pour lutter contre le fléau des armes à feu.

« Avant, il y avait les motards et la mafia. Maintenant, il y a les dangereux gangs de rue, insiste le capitaine Marc Lépine, de Crimes contre la personne à la Sûreté du Québec (SQ). Ils tirent n’importe quand, n’importe où. Et lorsqu’ils auront tiré, le groupe rival tirera dans la première ou la deuxième heure, en représailles. […] C’est la priorité numéro un, s’attaquer aux gangs de rue en ce moment. « 

C’est son escouade qui s’occupe des homicides liés au crime organisé à l’extérieur de Montréal.

« Dans 66 % des fusillades liées à des gangs de rue, [des jeunes] entre 17 et 25 ans [qui sont impliqués] Il ajoute.

Six homicides qui ont choqué le Québec

ENFANTS LAISSÉS TROP TT

FÉMINICIDES MEURTRE VIOLENCE CONJOINTE

Photo d’archive, Laurent Lavoie

Des policiers de Gatineau ont fait la découverte macabre des corps de deux jeunes filles dans une résidence de la rue de Dunkerque en septembre. Les petits restes d’Orli Kpatcha, 3 ans, et de Liel Kpatcha, 5 ans, ne montraient aucun signe de violence, mais les autorités ont quand même conclu qu’il s’agissait d’un double meurtre, suivi d’un suicide. Le père des deux bambins, Essodom Kpatcha, 51 ans, a également été retrouvé mort sur les lieux.

TROIS ADOS INNOCENTS ABATTUES

FÉMINICIDES MEURTRE VIOLENCE CONJOINTE

Photo d’archive, Agence QMI

Trois adolescents vraisemblablement sans histoire ont été tués dans la métropole en 2021. En février, Meriem Boundaoui (photo), 15 ans, est décédée des suites de blessures par balle. En octobre, c’est Jannai Dopwell-Bailey, 16 ans, décédée sous la pointe d’un couteau. Le mois suivant, Thomas Trudel, également âgé de 16 ans, a été abattu alors qu’il rentrait chez lui. Deux de ces trois homicides n’ont toujours pas été élucidés.

MÈRE ET FILLE TUÉES À LA MAISON

FÉMINICIDES MEURTRE VIOLENCE CONJOINTE

Photo d’archive, Agence QMI

Myriam Dallaire et sa mère Sylvie Bisson ont connu une fin tragique le 1er mars. Les deux femmes, âgées respectivement de 28 et 60 ans, ont été agressées à coups de hache dans la maison bigénérationnelle qu’elles partageaient.

Le tueur présumé, Benjamin Soudin, était l’ex-conjoint de Mme Dallaire. Après avoir commis l’irréparable, l’homme de 33 ans aurait tenté de mettre fin à ses jours en provoquant un face à face avec une autre voiture à quelques kilomètres du lieu du drame. Il a cependant survécu et a été inculpé de deux chefs de meurtre avec préméditation.

VICTIME D’UN CONJOINT VIOLENT

FÉMINICIDES MEURTRE VIOLENCE CONJOINTE

Nathalie Piché a été tuée à la mi-juin dans une habitation du secteur Limoilou, au Québec. La mère de 55 ans s’est ainsi ajoutée à la liste déjà trop longue des féminicides qui ont frappé la province.

Son mari, alors âgé de 33 ans, a été inculpé de meurtre avec préméditation. Si ce drame a tant choqué la population, c’est parce que Noureddine Mimouni avait auparavant été inculpé d’agression et séquestration contre sa femme, six mois plus tôt.

Cependant, il a été libéré le même jour, sous conditions.

Le mois dernier, les trois filles de la victime ont lancé un plaidoyer fort pour exiger que les hommes violents soient mieux encadrés, dans le cadre d’un reportage sur l’émission JE

SENSIBILISATION À LA VIOLENCE À MONTRÉAL

FÉMINICIDES MEURTRE VIOLENCE CONJOINTE

Le nord-est de l’île de Montréal a été le théâtre de plusieurs assassinats cette année, résultat de guerres entre gangs de rue. Le 2 août, trois hommes sont tués lors d’une fusillade dans le secteur Rivière-des-Prairies. Jerry Willer Jean-Baptiste, alias Mackazoe (photo), Jefferson Syla et Molière Dantes ont péri par balles. Quatre hommes dans la vingtaine sont accusés de meurtre dans cette affaire.

MEURTRE GRATUIT À LA BIJOUX

FÉMINICIDES MEURTRE VIOLENCE CONJOINTE

Le 11 août, Manon Lavoie était au mauvais endroit au pire moment. La femme de 54 ans était allée faire remplacer la pile de sa montre dans une bijouterie de Saint-Hyacinthe lorsqu’un homme en crise l’a sauvagement agressée. Marc-André Houle, un espoir déchu de la Ligue majeure de baseball, aurait volé un couteau dans l’étalage d’un autre magasin du centre commercial avant de déchaîner sa fureur sur la dame.

L’homme de 43 ans aurait ensuite volé un camion cube, puis déclenché une poursuite policière qui a mené à son arrestation 87 kilomètres plus loin, en Montérégie. Dans sa fuite, l’ancien athlète d’élite aurait également attaqué une autre femme.

87 VICTIMES

Hommes: 52

Femmes: 26

Enfants: 9

Le plus jeune : une petite fille de 2 mois.

Le plus vieux : une dame de 97 ans décédée dans un incendie criminel, dans une résidence pour personnes âgées d’Anjou, à Montréal.

62 SUSPECTS

Hommes: 56

Femmes: 3

Adolescents : 3

Le plus jeune : un adolescent de 15 ans qui aurait tué sa mère.

Le plus vieux : un homme de 70 ans qui aurait tué son voisin de Saint-Hyacinthe, en Montérégie.

ARMES UTILISÉES

Arme blanche : 40%

Arme à feu : 35%

Force physique : 9%

Objet contondant : 9%

Feu : 1%

Auto : 0%

Autre / inconnu : 6%

MOBILE

Violence domestique : 31%

Querelle non préméditée : 28 %

Compte : 24 %

Erreur involontaire/personnelle : 2%

Psychiatrie: 1%

En lien avec un crime sexuel : 1%

Voyage en avion : 1%

Autre / indéterminé : 12%

VOIR ÉGALEMENT

Source : www.journaldemontreal.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Une grosse tempête hivernale force la fermeture des écoles

L'heure de pointe sera particulièrement difficile lundi matin, alors qu'une grosse tempête...

Le gouvernement Ford pourrait perdre 2,8 milliards de dollars sur 5 ans dans les paris en ligne, prévient un rapport confidentiel

Alors que le gouvernement du premier ministre Doug Ford se prépare à ouvrir le marché du jeu en ligne en Ontario, il y a...

Retrouvailles controversée | Le Journal de Montréal

Le retour en classe aujourd'hui est une incohérence avec la situation sanitaire...

6 façons de reconnaître et de défier la culture diététique cette année

C'est à nouveau cette période de l'année où les chances de voir une publicité pour un programme de perte de poids, une application de...

Des centaines de passagers aériens ont bafoué les règles du masque en vol en 2021

Plus de 1 700 passagers ont refusé de porter des masques lors de vols sur des transporteurs aériens canadiens l'année dernière – un problème...

Un légendaire bombardier à eau autrefois utilisé pour lutter contre les incendies de forêt en Colombie-Britannique en vente pour 5 millions de dollars

L'un des avions les plus célèbres de l'histoire de la Colombie-Britannique, un bombardier à eau Martin Mars utilisé pour transporter et larguer de grandes...

Vous pourriez aimer

Une grosse tempête hivernale force la fermeture des écoles

L'heure de pointe sera particulièrement difficile lundi matin, alors qu'une grosse tempête...

Le gouvernement Ford pourrait perdre 2,8 milliards de dollars sur 5 ans dans les paris en ligne, prévient un rapport confidentiel

Alors que le gouvernement du premier ministre Doug Ford se prépare à ouvrir le marché du jeu en ligne en Ontario, il y a...

Retrouvailles controversée | Le Journal de Montréal

Le retour en classe aujourd'hui est une incohérence avec la situation sanitaire...

6 façons de reconnaître et de défier la culture diététique cette année

C'est à nouveau cette période de l'année où les chances de voir une publicité pour un programme de perte de poids, une application de...