-13.9 C
Montréal
18 janvier 2022 12:07
Accueil Actualité La Finlande bloque l'entrée des étrangers non vaccinés

La Finlande bloque l’entrée des étrangers non vaccinés

Nous suivre

Les voyageurs étrangers non vaccinés contre le COVID-19, même avec un test négatif, ne pourront plus entrer en Finlande à partir de mardi, a annoncé le gouvernement, pour contrer la vague de la variante Omicron.

• Lire aussi : COVID-19 : l’OMS prédit « un grand nombre » d’hospitalisations, même si Omicron s’avère moins dangereux

• Lire aussi : Pandémie : près de 8.000 vols annulés pendant le week-end de Noël

Seuls les voyageurs étrangers avec un test COVID-19 négatif qui peuvent prouver une vaccination complète ou une infection passée sont autorisés à entrer, a annoncé le ministère de l’Intérieur à l’issue d’une réunion du gouvernement.

Un porte-parole des gardes-frontières a confirmé à l’AFP que les étrangers non vaccinés seraient refoulés, sauf s’ils ont moins de 16 ans ou figurent sur une liste d’exception (résidents en Finlande, travailleurs essentiels, diplomates, etc.)

« Quelle que soit l’origine du citoyen étranger, chacun doit présenter un certificat de vaccination et un test négatif dans les 48 heures », a déclaré à l’AFP Tomi Kivenjuuri, un responsable des garde-frontières finlandais.

Lorsqu’on lui a demandé si les étrangers non vaccinés qui ne bénéficiaient pas des exceptions prévues par le gouvernement se verraient refuser l’entrée en Finlande, il a répondu : « oui ».

Les citoyens de l’Union européenne sont également concernés par la mesure, entrée en vigueur à 14H00 GMT, s’applique aux personnes nées avant 2005 jusqu’au 31 décembre puis aux personnes nées avant 2006.

Le personnel de santé et de transport, les raisons familiales impérieuses ou encore les personnes nécessitant une aide humanitaire sont également inclus dans la liste des exceptions, ainsi que certains résidents frontaliers des municipalités de Suède et de Norvège.

La Finlande a annoncé la semaine dernière qu’elle exigerait un test négatif à partir du 28 décembre pour tous les voyageurs, même citoyens de l’UE et vaccinés, afin de freiner la hausse des cas de COVID liée à la vague de la variante Omicron.

Mais cette mesure a été détaillée après une réunion gouvernementale à la mi-journée.

A voir aussi

Source : www.journaldemontreal.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

La pandémie de COVID-19 « est loin d’être terminée », selon le patron de l’OMS

La pandémie de COVID-19 "est loin d'être terminée", a prévenu mardi le...

Le Canada classé 6e pays le plus misérable par un groupe de réflexion

Les taux d'inflation et de chômage élevés du Canada l'ont classé parmi les pays les plus « misérables » au monde, selon un groupe...

L’Île-du-Prince-Édouard transforme des pommes de terre en direction d’une usine de frites en Alberta

Une entreprise de l'Î.-P.-É. a négocié une entente pour envoyer jusqu'à 700 chargements de semi-remorques de pommes de terre de transformation excédentaires de l'Î.-P.-É....

Kent Hughes est le nouveau directeur général du Canadian

Les Canadiens de Montréal ont mis fin au suspense : Kent Hughes...

Rentrée des classes : les enseignants manifestent pour déplorer l’assouplissement des mesures sanitaires

Une dizaine d'enseignants de l'école secondaire Cavalier de LaSalle se sont réunis...

Vous pourriez aimer

La pandémie de COVID-19 « est loin d’être terminée », selon le patron de l’OMS

La pandémie de COVID-19 "est loin d'être terminée", a prévenu mardi le...

Le Canada classé 6e pays le plus misérable par un groupe de réflexion

Les taux d'inflation et de chômage élevés du Canada l'ont classé parmi les pays les plus « misérables » au monde, selon un groupe...

L’Île-du-Prince-Édouard transforme des pommes de terre en direction d’une usine de frites en Alberta

Une entreprise de l'Î.-P.-É. a négocié une entente pour envoyer jusqu'à 700 chargements de semi-remorques de pommes de terre de transformation excédentaires de l'Î.-P.-É....