0.8 C
Montréal
8 février 2023 09:49
Accueil Actualité Langage sain : Les Québécois morts-vivants

Langage sain : Les Québécois morts-vivants

Nous suivre

Le dossier de ce Enregistrer consacré à l’anglicisation du système de santé financé par nos impôts va-t-il réveiller quelque chose chez les morts-vivants que nous sommes ?

J’ai lu avec colère, mais sans surprise, le dossier Désolé je ne parle pas français de mes collègues sur le système de santé qui bafoue notre langage.

Mais je doute que notre nation réagisse. Pour réagir, il faut être vivant. Et notre Québec n’est plus vraiment vivant.

Notre petit Québec bouge lentement, les bras levés comme un somnambule de dessin animé, gémissant comme un zombie.

Où va-t-il? anglicisation.

  • Écoutez la rencontre de Gilles Proulx et Richard Martineau diffusée en direct tous les jours à 10 h 45 via QUB-radio :

laissez-faire

Pourquoi l’Office des professions permet-il aux médecins et dentistes de s’enrichir et d’angliciser la tribu des morts-vivants ?

Parce que la tribu laisse toujours passer.

Ses protestations, le cas échéant, sont des réflexes post-mortem.

Pourquoi le ministre Jean-François Roberge agirait-il dans ce dossier?

François Legault était calme comme un prince devant Paul Larocque, l’autre jour, qui l’interrogeait à ce sujet. Il sait que ça passera.

Son petit Québec mort-vivant poursuivra sa marche vertigineuse vers le bilinguisme (réservé aux francophones, bien sûr).

Disparition

Dans les restaurants et les centres commerciaux de Montréal, mais aussi de plus en plus à Laval et en banlieue, on n’a plus besoin de la langue de la tribu.

Pourquoi en serait-il autrement dans les blocs opératoires, dans les chambres d’hôpital ou dans ces couloirs confortables qui servent de chambres quand les chambres manquent ?

Quoi qu’il en soit, le vrai problème, c’est que les patients québécois francophones ne sont pas déjà tous bilingues pour accommoder le personnel hospitalier unilingue! Mais rassurez-vous : le « petit » zombie québécois finira par y arriver !

Va-t-on viser une immigration 100 % francophone dans quatre ans, comme le souhaite Legault ?

Regardez bien nos zombies québécois exigeant que ces immigrants 100% francophones maîtrisent l’anglais en tout temps sous peine de ne pas avoir d’emploi !

Source : www.journaldemontreal.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Un autobus municipal heurte une garderie à Laval, au Québec, au moins cinq blessés

Un autobus de la ville a percuté une garderie mercredi matin à Laval, au Québec, juste au nord de Montréal, blessant au moins cinq...

Un bar visé par un cocktail Molotov à Montréal-Nord

Un cocktail Molotov lancé à l'intérieur d'une brasserie a forcé l'évacuation partielle...

Zelenskyy s’en prend aux « rumeurs » selon lesquelles il est sur le point de licencier son ministre de la Défense en temps de guerre

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky essaie d'étouffer les rumeurs répandues selon lesquelles il est sur le point de remplacer son ministre de la Défense...

Le Premier ministre et les premiers ministres marchandent des milliards – mais l’avenir des soins de santé a besoin de plus que de l’argent

La réunion des premiers ministres de mardi sur les soins de santé s'est soldée par un désaccord sur l'argent. À cause de cours...

Vous pourriez aimer

Un autobus municipal heurte une garderie à Laval, au Québec, au moins cinq blessés

Un autobus de la ville a percuté une garderie mercredi matin à Laval, au Québec, juste au nord de Montréal, blessant au moins cinq...

Transferts santé: le PQ demande à François Legault de « nommer » l’option souverainiste

Face au « mépris » du gouvernement fédéral dans le dossier des...

Un bar visé par un cocktail Molotov à Montréal-Nord

Un cocktail Molotov lancé à l'intérieur d'une brasserie a forcé l'évacuation partielle...

Zelenskyy s’en prend aux « rumeurs » selon lesquelles il est sur le point de licencier son ministre de la Défense en temps de guerre

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky essaie d'étouffer les rumeurs répandues selon lesquelles il est sur le point de remplacer son ministre de la Défense...