-15.5 C
Montréal
17 janvier 2022 05:49
Accueil Actualité Les hôpitaux se bousculent déjà pour fournir des soins intensifs, selon les...

Les hôpitaux se bousculent déjà pour fournir des soins intensifs, selon les médecins

Nous suivre


Liens du fil d’Ariane

« Si on avait de la flexibilité, je n’aurais pas épuisé le personnel, tous les lits seraient ouverts, ce ne serait pas un casse-tête tous les jours de savoir où mettre un patient », a déclaré la Dre Amélie Boisclair.

Des ambulanciers paramédicaux transportent un patient COVID vers une ambulance à Montréal cette semaine. Photo de John Mahoney/Montreal Gazette

Contenu de l’article

Alors que le ministre de la Santé du Québec avertit que les hôpitaux seront poussés à leurs limites dans les prochains jours, certains travailleurs de la santé affirment que ces limites ont été dépassées il y a longtemps.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Pour la Dre Amélie Boisclair, médecin critique à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur de Terrebonne, si les soins ne peuvent être prodigués qu’en réorganisant radicalement les services et en obligeant le personnel soignant à prendre des congés, « c’est que ça fait longtemps que nous avons dépassé notre capacité hospitalière.

« J’ai beaucoup de difficulté à comprendre quand ils disent que nous avons de la flexibilité », a déclaré Boisclair. « Si on avait de la flexibilité, je n’aurais pas de personnel épuisé, tous les lits seraient ouverts, ce ne serait pas un casse-tête tous les jours de savoir où mettre un patient et si j’aurai encore de la place pour les suivants. Il n’y aurait pas de réorganisation des services et de report des chirurgies et des traitements.

Jeudi, les hospitalisations liées à la COVID-19 ont atteint 2 994 au Québec, un record depuis le début de la pandémie. La province a atteint le niveau 4 sur 5 sur son échelle pour la réorganisation des services, ce qui signifie que les hôpitaux annulent des chirurgies et des traitements depuis des semaines.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Boisclair a déclaré que ces annulations signifient que le Québec a déjà commencé à trier les patients à soigner, même s’il dit qu’il ne l’a pas encore fait.

« C’est moins évident, car les gens ne meurent pas sur le coup », a-t-elle déclaré. « Il n’y a pas d’opérations chirurgicales parce qu’une personne se réveille un jour et dit ‘et si je me fais opérer ?’ … une intervention chirurgicale, c’est parce qu’il y a une indication médicale pour le faire. La différence est que vous pouvez être dans un état « assez bien » pour planifier cette opération.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a déclaré jeudi lors d’une conférence de presse qu’il avait de la sympathie pour ces cas et que la solution consistait à recruter plus de personnel, c’est pourquoi il a rencontré les syndicats de la santé ces derniers jours pour trouver des moyens de retenir et d’en attirer davantage.

Lors de la même conférence, le premier ministre François Legault a déclaré que les experts de l’Institut national de santé publique du Québec croient que la province s’approche d’un pic d’hospitalisations qui, espérons-le, sera suivi d’une diminution rapide (l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux, a toutefois annoncé jeudi ne plus disposer de suffisamment de données sur la transmission pour publier des projections hebdomadaires de nouveaux cas et d’hospitalisations au Québec).

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Malgré les indications selon lesquelles les hospitalisations pourraient bientôt culminer, Legault a souligné que le pic reste « extrêmement élevé ».

Interrogé sur la façon dont la province se prépare à trier les soins, Dubé a déclaré que la situation doit être analysée au niveau provincial «puisque la situation peut être pire dans certains hôpitaux que dans d’autres».

« La première chose que nous ferons avant de passer au triage ou à la priorisation est de demander à d’autres hôpitaux de nous aider », a-t-il déclaré.

Le Dr Frederic Dankoff, médecin urgentiste au Centre universitaire de santé McGill, a déclaré que la propagation des patients entre les établissements – un système antérieur à la pandémie pour les lits de soins intensifs – est déjà en cours au Québec.

« On reçoit un appel du ministère et on nous dit ‘regardez, cette zone ici est en nombre trop élevé’, le CUSM en prendra deux, le CHUM en prendra deux, puis on les répartira à nouveau pour s’assurer que tout le monde est capable de continuer à fonctionner », a-t-il déclaré.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Le service COVID du CUSM approche de sa capacité, ce qui fait que les patients passent plus de temps au service des urgences, a déclaré Dankoff. Mais il pense que l’hôpital sera toujours en mesure de faire ce dont il a besoin dans les prochains jours, en partie grâce à un personnel dévoué.

« Quoi qu’il en soit, le CUSM sera comme tout le monde, faisant son propre poids et essayant en même temps de jouer son rôle pour la région que nous couvrons pour les soins complexes », a-t-il déclaré.

En raison de la complexité des soins qu’il prodigue, les retards sont limités au CUSM.

« Si un organe devient disponible pour un patient qui est activement sur une liste de transplantation, cette chirurgie doit être effectuée », a déclaré Dankoff. « Si un patient a besoin d’une chirurgie cardiaque qui sauve la vie (qui aurait autrement) une autre crise cardiaque la semaine prochaine, cette chirurgie doit être effectuée – et ces choses continuent. »

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Dankoff a déclaré qu’une leçon tirée de l’épidémie de SRAS au Canada était d’éviter de créer « plus de dommages collatéraux que la maladie que vous traitez ».

Bien que la variante Omicron semble moins grave que Delta dans la population générale, Dankoff a déclaré que les patients qui se retrouvent à l’hôpital – qui sont pour la plupart des cas d’Omicron au CUSM à ce stade – sont toujours très malades.

« Les critères sont les mêmes pour l’hospitalisation : besoin d’oxygène, besoin de soins », a-t-il précisé.

Certains des patients du CUSM touchés par Omicron sont des patients greffés entièrement vaccinés et des patients non vaccinés, y compris certains qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales.

À l’hôpital Pierre-Le Gardeur, les cas de soins intensifs sont répartis 50/50 entre les patients vaccinés et non vaccinés, selon Boisclair. Elle ignore souvent si les patients ont Delta ou Omicron, mais a fait écho à Dankoff qu’il y a peu de distinction une fois qu’ils ont atteint ce point.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

« En soins intensifs, tout le monde est très malade », a-t-elle déclaré.

kthomas@postmedia.com

twitter.com/katelynthomas

  1. À compter du 24 janvier, les Québécois auront besoin d'un passeport vaccinal pour faire leurs achats dans les grands magasins, dont Costco.

    Mises à jour COVID, 13 janvier: Québec annule le couvre-feu à partir de lundi et impose un passeport vaccinal aux grands magasins

  2. Il y a au moins deux pétitions qui circulent qui demandent au Québec de retarder la réouverture des écoles jusqu'à ce que des mesures supplémentaires puissent être mises en place.

    Catastrophe ou nécessité ? Les opinions mitigées alors que les écoles du Québec s’apprêtent à rouvrir lundi

  3. La mairesse Valérie Plante et le chef des pompiers Richard Liebmann discutent devant un nouveau refuge pour itinérants/clinique COVID-19 au Stade de soccer de Montréal sur l'avenue Papineau à Montréal le jeudi 13 janvier 2022.

    Un nouveau refuge COVID-19 permettra aux sans-abri de s’isoler en toute sécurité, selon la ville

Toutes nos nouvelles liées au coronavirus se trouvent sur montrealgazette.com/tag/coronavirus . Pour plus d’informations sur le passeport vaccinal, appuyez ici .

Inscrivez-vous à notre newsletter par e-mail dédiée à la couverture locale de la COVID-19 sur montrealgazette.com/coronavirusnews .

Aidez à soutenir notre journalisme local en vous abonnant à la ici .

Partagez cet article sur votre réseau social

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

En cliquant sur le bouton d’inscription, vous acceptez de recevoir la newsletter ci-dessus de Postmedia Network Inc. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription au bas de nos e-mails. Réseau Postmédia inc. | 365, rue Bloor Est, Toronto, Ontario, M4W 3L4 | 416-383-2300

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suivez des commentaires. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.



Source : montrealgazette.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Une grosse tempête hivernale force la fermeture des écoles

L'heure de pointe sera particulièrement difficile lundi matin, alors qu'une grosse tempête...

Le gouvernement Ford pourrait perdre 2,8 milliards de dollars sur 5 ans dans les paris en ligne, prévient un rapport confidentiel

Alors que le gouvernement du premier ministre Doug Ford se prépare à ouvrir le marché du jeu en ligne en Ontario, il y a...

Retrouvailles controversée | Le Journal de Montréal

Le retour en classe aujourd'hui est une incohérence avec la situation sanitaire...

6 façons de reconnaître et de défier la culture diététique cette année

C'est à nouveau cette période de l'année où les chances de voir une publicité pour un programme de perte de poids, une application de...

Des centaines de passagers aériens ont bafoué les règles du masque en vol en 2021

Plus de 1 700 passagers ont refusé de porter des masques lors de vols sur des transporteurs aériens canadiens l'année dernière – un problème...

Un légendaire bombardier à eau autrefois utilisé pour lutter contre les incendies de forêt en Colombie-Britannique en vente pour 5 millions de dollars

L'un des avions les plus célèbres de l'histoire de la Colombie-Britannique, un bombardier à eau Martin Mars utilisé pour transporter et larguer de grandes...

Vous pourriez aimer

Une grosse tempête hivernale force la fermeture des écoles

L'heure de pointe sera particulièrement difficile lundi matin, alors qu'une grosse tempête...

Le gouvernement Ford pourrait perdre 2,8 milliards de dollars sur 5 ans dans les paris en ligne, prévient un rapport confidentiel

Alors que le gouvernement du premier ministre Doug Ford se prépare à ouvrir le marché du jeu en ligne en Ontario, il y a...

Retrouvailles controversée | Le Journal de Montréal

Le retour en classe aujourd'hui est une incohérence avec la situation sanitaire...

6 façons de reconnaître et de défier la culture diététique cette année

C'est à nouveau cette période de l'année où les chances de voir une publicité pour un programme de perte de poids, une application de...