-13.9 C
Montréal
18 janvier 2022 12:16
Accueil Actualité Les parents et l'opposition demandent à l'Ontario d'autoriser les tests COVID-19 pour...

Les parents et l’opposition demandent à l’Ontario d’autoriser les tests COVID-19 pour les enfants des garderies

Nous suivre

Les appels se multiplient pour que le gouvernement de l’Ontario rende les tests COVID-19 disponibles pour les enfants fréquentant les garderies de la province, les parents affirmant que le manque d’accès alimente l’anxiété.

La semaine dernière, la province a déclaré que les tests PCR pour COVID-19 seraient limités aux groupes à haut risque au milieu des infections en hausse, et le gouvernement a déclaré qu’il cesserait de signaler les cas dans les écoles et les garderies en raison de « modifications apportées à la gestion des cas et des contacts. « 

Les écoles de la province déplacent les classes en ligne cette semaine en réponse à la variante Omicron qui se propage rapidement, mais les garderies – qui s’occupent de nombreux enfants trop jeunes pour être vaccinés – sont toujours ouvertes.

Stephanie Muskat, une travailleuse hospitalière de première ligne enceinte avec deux enfants à la garderie de Toronto, a déclaré qu’elle était « incroyablement inquiète » à propos des récents changements et de la façon dont ils affectent son ménage.

Ne pas savoir si ses enfants ont COVID-19 signifie qu’elle ne saura pas si elle est porteuse du virus pour travailler si elle est asymptomatique, mettant ainsi les patients et d’autres en danger, a-t-elle déclaré.

Elle craint également que le virus ne soit transmis à sa mère de 73 ans, qui vit avec elle.

« C’est une période très déroutante et difficile pour moi, mais aussi pour tous mes collègues et amis qui ont aussi des enfants en garderie », a déclaré Muskat, dont les enfants ont quatre et deux ans.

« Nous ne faisons que brouiller les pistes »

En vertu des nouvelles règles de la province, les tests PCR de référence ne sont disponibles que pour les personnes à haut risque qui sont symptomatiques ou à risque de maladie grave. D’autres présentant des symptômes doivent supposer qu’ils ont COVID-19 et s’isoler, avec leurs contacts familiaux, pendant au moins cinq jours s’ils sont vaccinés ou ont moins de 12 ans. L’isolement prend fin si les symptômes se sont améliorés pendant au moins 24 heures.

Muskat a déclaré qu’elle aimerait que les tests PCR soient à nouveau disponibles pour les enfants dans les garderies, ajoutant qu’elle ne voit pas « comment l’économie va continuer » si les parents qui travaillent doivent s’isoler dès que leurs enfants présentent des symptômes.

Les écoles de la province déplacent les classes en ligne cette semaine en réponse à la variante Omicron qui se propage rapidement, mais les garderies – qui s’occupent de nombreux enfants trop jeunes pour être vaccinés – sont toujours ouvertes. (Soumis par la région de Waterloo)

La parente d’Ottawa, Sarah Kennell, qui a un enfant d’un an à la garderie, était également inquiète, affirmant que les changements l’avaient fait ressentir « une déception, une panique et une peur incroyables ».

« Nous nous démenons maintenant en tant que parents, je pense, pour prendre les meilleures décisions possibles », a déclaré Kennell, qui a également un enfant de quatre ans à la maternelle.

« Le fardeau et la responsabilité incombent à l’individu et en particulier aux individus qui s’occupent de personnes non vaccinées, immunodéprimées et vulnérables dans notre société. »

Près de 4 000 signataires d’une pétition demandant l’accès aux tests PCR

Une pétition en ligne appelant le gouvernement à donner aux enfants en garderie l’accès aux tests PCR avait plus de 4 000 signatures mardi après-midi.

Les changements du gouvernement inquiètent également le personnel des garderies.

Thayanithi Sri, une éducatrice de la petite enfance enregistrée travaillant à Toronto, a déclaré qu’elle se sentait « crainte, stressée et inquiète » du manque de tests pour le personnel et les enfants.

« C’est vraiment difficile pendant ces périodes, de pouvoir gérer un centre et de s’assurer que tout le monde est en sécurité. C’est une énorme responsabilité », a-t-elle déclaré.

Alana Powell, directrice exécutive de l’Association of Early Childhood Educators of Ontario, a critiqué le gouvernement.

« Les nouveaux changements apportés aux directives COVID, à notre avis, sont vraiment un faux pas et compromettent vraiment la santé et la sécurité des éducateurs de la petite enfance et des travailleurs en garderie, ainsi que des enfants et des familles », a-t-elle déclaré.

« Nous avons appelé tout au long de la pandémie à un soutien accru aux programmes de garde d’enfants et cela ressemble vraiment à un pas dans la mauvaise direction. »

Powell a déclaré qu’il y a d’énormes pénuries de personnel dans les garderies, ce qui a entraîné la fermeture de programmes ou des heures limitées, et s’attend à ce que ces problèmes s’aggravent sans le soutien de la province au secteur de la garde d’enfants.

Le chef libéral Steven Del Duca a déclaré que la politique mettant fin au signalement des cas de garderie équivaut à une « dissimulation » du gouvernement du premier ministre Doug Ford qui inquiète davantage les parents. (Frank Gunn / Presse Canadienne)

Son association appelle la province à accélérer la livraison de masques N95 aux garderies, à fournir des filtres HEPA dans chaque pièce, à rétablir le signalement COVID-19 des cas de garderie et à rendre les tests PCR accessibles à tous dans ces milieux.

« C’est atroce »

Le chef libéral Steven Del Duca a déclaré que la politique mettant fin au signalement des cas de garderie équivaut à une « dissimulation » de la part du gouvernement du premier ministre Doug Ford.

« Doug Ford doit immédiatement mettre des EPI et des tests dans les garderies et cesser de cacher le nombre de cas de COVID », a déclaré Del Duca dans un communiqué écrit.

Les néo-démocrates ont également demandé que la politique change, qualifiant de dangereux de cesser de signaler les cas lorsque les enfants fréquentant la garderie sont trop jeunes pour être vaccinés.

« Ce n’est pas acceptable de laisser quelqu’un courir un risque accru de contracter le virus, et quand il s’agit d’enfants de moins de cinq ans non vaccinés, c’est atroce », a déclaré la critique des services de garde d’enfants Bhutila Karpoche dans un communiqué écrit. « Les bébés ne peuvent pas être des dommages collatéraux pour la tentative de Ford de dissimuler les chiffres du COVID. »

Dans une déclaration écrite, le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a déclaré que le gouvernement améliore les protocoles de sécurité pour les garderies.

Son ministère a déclaré que cela comprend la mise à jour des outils de dépistage en ligne de la province et l’envoi de masques N95 aux programmes de garde d’enfants agréés.

Le gouvernement offre également aux travailleurs de première ligne des services de garde d’urgence gratuits pour les enfants d’âge scolaire pendant que l’apprentissage se déplace en ligne.

Source : www.cbc.ca

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

L’auteur-compositeur-interprète québécois Karim Ouellet, 37 ans, retrouvé mort

Liens du fil d'Ariane Des nouvelles Musique Nouvelles locales Arts...

Patrick Roy réagit à la nomination de Kent Hughes

Le directeur général et entraîneur-chef des Remparts de Québec, Patrick Roy, a brièvement réagi dans un communiqué à l'embauche de...

La pandémie de COVID-19 « est loin d’être terminée », selon le patron de l’OMS

La pandémie de COVID-19 "est loin d'être terminée", a prévenu mardi le...

Le Canada classé 6e pays le plus misérable par un groupe de réflexion

Les taux d'inflation et de chômage élevés du Canada l'ont classé parmi les pays les plus « misérables » au monde, selon un groupe...

L’Île-du-Prince-Édouard transforme des pommes de terre en direction d’une usine de frites en Alberta

Une entreprise de l'Î.-P.-É. a négocié une entente pour envoyer jusqu'à 700 chargements de semi-remorques de pommes de terre de transformation excédentaires de l'Î.-P.-É....

Vous pourriez aimer

L’auteur-compositeur-interprète québécois Karim Ouellet, 37 ans, retrouvé mort

Liens du fil d'Ariane Des nouvelles Musique Nouvelles locales Arts...

Patrick Roy réagit à la nomination de Kent Hughes

Le directeur général et entraîneur-chef des Remparts de Québec, Patrick Roy, a brièvement réagi dans un communiqué à l'embauche de...

La pandémie de COVID-19 « est loin d’être terminée », selon le patron de l’OMS

La pandémie de COVID-19 "est loin d'être terminée", a prévenu mardi le...

Le Canada classé 6e pays le plus misérable par un groupe de réflexion

Les taux d'inflation et de chômage élevés du Canada l'ont classé parmi les pays les plus « misérables » au monde, selon un groupe...