-8.7 C
Montréal
23 janvier 2022 13:32
Accueil Actualité Montréal agira contre les entreprises de chauffage au bois «dans un avenir...

Montréal agira contre les entreprises de chauffage au bois «dans un avenir proche»

Nous suivre


Liens du fil d’Ariane

Après des années d’appels à l’action, Montréal envisage enfin d’adopter un règlement pour réglementer la pollution des entreprises qui utilisent des fours à bois.

Auteur de l’article :

Michelle Lalonde • Hazel Field, au premier plan, et d’autres résidents du Plateau-Mont-Royal – où se concentrent la plupart des entreprises de chauffage au bois et au charbon de bois – disent qu’ils en ont marre d’attendre la législation. Photo de John Mahoney / Montreal Gazette

Contenu de l’article

L’administration réélue de Projet Montréal promet une fois de plus d’agir « dans un avenir rapproché » pour réduire la pollution de l’air émise par les entreprises qui cuisinent au feu de bois.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

La Ville s’apprête à annoncer des consultations publiques sur un projet de règlement en janvier, a appris la . Le règlement comprendra des mesures pour offrir un soutien financier et technique aux entreprises de chauffage au bois, comme les pizzerias et les usines de bagels, pour les inciter à se convertir aux fours électriques ou au gaz naturel. Il obligera ceux qui ne se convertissent pas à installer des dispositifs de filtration homologués pour réduire les émissions. Il comprendra également des mesures pour une meilleure surveillance et une meilleure application des limites d’émissions.

Les critiques soutiennent que cette approche ne résoudra pas le problème et que la combustion de bois et de charbon de bois pour la production alimentaire devrait être entièrement interdite dans les limites de la ville.

Depuis plus d’une décennie, la ville sait que la plupart de ses boulangeries et pizzerias de bagels enfreignent la réglementation sur la qualité de l’air en émettant des niveaux nocifs de pollution aux particules fines plusieurs fois supérieurs à la limite légale. Il y a trois ans, Jean-François Parenteau, membre du comité exécutif de l’époque, avait déclaré que la Ville réglementerait bientôt les établissements de chauffage au bois sur son territoire.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

« Ce ne sera pas une chronologie de quatre ou cinq ans », a-t-il déclaré en octobre 2018. « Ce sera plus rapide que cela, ne vous inquiétez pas. »

Mais les résidents des quartiers Plateau-Mont-Royal et Mile End, où se concentrent la plupart des commerces de bois et de charbon de bois, disent en avoir marre d’attendre.

« Il suffit de regarder les émissions provenant de ces établissements de charbon de bois et de chauffage au bois pour savoir que les lois en place sont à la fois inadéquates et/ou ne sont pas appliquées de manière efficace », a déclaré Hazel, une résidente de longue date du Plateau. Domaine.

Field, qui souffre d’asthme, supplie ses conseillers municipaux et le service de l’environnement de la ville depuis des années de faire quelque chose pour réduire la fumée provenant des restaurants de poulet grillé le long de la rue Rachel qui cuisent au charbon de bois. « Une poignée d’inspecteurs n’est clairement pas suffisante pour nous protéger », a-t-elle déclaré.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Alex Shoumatoff, journaliste environnementaliste et résident du Mile End, qualifie de « honteuse » la fumée noire qui s’échappe de certaines cheminées le long de la rue Rachel.

«Ce n’est évidemment et clairement pas approprié pour un quartier résidentiel. Dans une ville occidentale moderne, c’est honteux. C’est le 21e siècle », a-t-il déclaré.

Le ministère de l’Environnement de Montréal soutient que les tests d’émissions effectués sur les restaurants qui cuisent au charbon de bois n’ont pas démontré de niveaux d’émissions illégales, mais l’arrondissement du Plateau envisage un nouveau règlement pour réduire les « nuisances » comme la fumée et les odeurs irritantes.

« Il est temps d’enterrer la passion de Montréal pour la combustion du bois et du charbon de bois avant qu’elle ne nous enterre », a déclaré Field. « La seule solution éprouvée et vraie est d’interdire complètement cette pratique immonde et de subventionner les petites entreprises ou les entreprises dans le besoin pour qu’elles passent » à un carburant plus propre.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

La a demandé des entrevues avec le maire de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal Luc Rabouin, chacun des conseillers municipaux de cet arrondissement et avec la membre du comité exécutif responsable des questions environnementales, Marie-Andrée Mauger pour discuter du délai. Aucun n’était disponible.

« Les élus de l’arrondissement du Plateau attendent depuis longtemps que ce règlement soit déposé et nous sommes confiants que c’est le moment et qu’il sera bel et bien déposé et adopté en 2022 », a déclaré Sébastien Parent-Durand, directeur de cabinet. pour Rabouin.

Une porte-parole du comité exécutif, Marikym Gaudreault, a fait parvenir la déclaration suivante :

« Avec la pandémie, plusieurs projets de règlements ont malheureusement été mis en veilleuse afin de concentrer les énergies de l’administration sur la gestion de la crise sanitaire. Notre administration procédera prochainement à une modification au règlement sur la pollution de l’air liée au chauffage au bois. … Bon nombre de ces institutions ont une longue et importante histoire à Montréal et nous continuerons de soutenir les institutions dans leurs efforts pour se conformer aux nouveaux règlements une fois qu’ils seront adoptés.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Mais Field dit que la pandémie n’est pas une excuse pour caler. Au contraire, la pandémie n’a fait que rendre l’action plus urgente, dit-elle, soulignant des études qui suggèrent que les personnes exposées à des niveaux plus élevés de pollution de l’air dans leur environnement normal ont eu de pires résultats lorsqu’elles ont contracté COVID-19. Les chercheurs émettent l’hypothèse que l’exposition chronique à la pollution de l’air provoque un stress respiratoire, ce qui augmente la vulnérabilité aux maladies graves dues au COVID-19.

Le service de santé publique de Montréal a publié un rapport en 2019 détaillant les effets nocifs sur les personnes vivant à proximité d’établissements de chauffage au bois, y compris un risque accru de développer et d’aggraver des maladies respiratoires telles que l’asthme, la MPOC et le cancer du poumon. Il existe environ 70 entreprises de chauffage au bois ou au charbon de bois sur l’île de Montréal, qui, ensemble, émettent environ 60 tonnes de pollution par les particules fines dans l’air chaque année. L’impact sur la qualité de l’air, en particulier pour ceux qui vivent à moins de 500 mètres de l’un de ces établissements, est important, selon ce rapport. Ses auteurs ont recommandé à la Ville de s’assurer que les établissements commerciaux utilisant le feu de bois respectent la réglementation sur la pollution de l’air ou d’adopter une réglementation spécifique à ce secteur « pour assurer la santé et la sécurité des Montréalais ».

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

L’arrondissement du Plateau a adopté une résolution qui interdit aux nouvelles entreprises de cuisiner au feu de bois ou au charbon de bois.

Certains fabricants de bagels ont pris des mesures volontaires. Fairmount Bagel a expérimenté plusieurs appareils de filtration, et le plus récent a réussi à réduire les émissions pour répondre aux normes de la ville, bien que les voisins se plaignent que l’appareil tombe souvent en panne. Les propriétaires de Saint-Viateur Bagel ont installé un appareil appelé précipitateur électrostatique à l’un de leurs huit emplacements, qui a réussi à respecter les normes, et utilise un four hybride (gaz naturel et bois) à un autre emplacement.

«Je leur en donne le mérite parce qu’ils veulent être de bons voisins», a déclaré Sarah Gilbert, une résidente du Mile End qui s’est prononcée sur le problème de la pollution. « Ils y travaillent et nous le reconnaissons. »

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Mais Gilbert et Field conviennent que la meilleure solution serait que la ville interdise complètement la combustion du bois, tout en offrant une aide financière aux entreprises pour se convertir à un combustible plus propre.

« Je pense qu’il serait logique d’interdire la combustion du bois à des volumes élevés dans les limites de la ville », a déclaré Gilbert. « C’est la solution ultime. »

Les propriétaires de bagel St. Viateur et Fairmount ont déclaré que leurs produits ne seraient pas affectés par un changement de source de chaleur.

mlalonde@postmedia.com

  1. Rien

    Il est temps de passer à des méthodes plus propres de cuisson des pizzas et des bagels, selon un membre de l’exécutif de la ville

  2. Un mélange de fumée et de vapeur sort de la cheminée à Fairmount Bagel.  Les voisins disent que le dispositif de filtration utilisé à Fairmount, où les fours fonctionnent 24 heures sur 24, tombe en panne régulièrement – ​​une affirmation que le propriétaire de Fairmount nie.

    Les fabricants de bagels disent que la fumée de bois n’est pas ce qui donne à leurs bagels leur goût et leur texture

  3. La fumée s'échappe d'un restaurant de l'arrondissement du Plateau Mont-Royal à Montréal le lundi 8 juillet 2019. La Direction de la santé publique de Montréal a publié une étude sur le niveau de fumée à proximité des commerces qui brûlent du bois.

    Le service de santé publique de Montréal demande à la Ville de réglementer les industries du chauffage au bois

Partagez cet article dans votre réseau social

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

En cliquant sur le bouton d’inscription, vous acceptez de recevoir la newsletter ci-dessus de Postmedia Network Inc. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription au bas de nos e-mails. Réseau Postmédia Inc. | 365, rue Bloor Est, Toronto, Ontario, M4W 3L4 | 416-383-2300

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure de modération avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Source : montrealgazette.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Avec Omicron, la fin de la pandémie est « plausible »

La variante Omicron, qui pourrait infecter 60% des Européens d'ici mars, a...

Les conseils de Ducharme à Primeau

Trois membres des Canadiens de Montréal ont reçu les éloges de l'entraîneur-chef Dominique Ducharme samedi après la défaite de 3-2...

Le Canadien Jacob Panetta suspendu indéfiniment par la ECHL pour un geste apparemment raciste

La ECHL a agi rapidement dimanche, suspendant indéfiniment le défenseur des Icemen de Jacksonville Jacob Panetta, dans l'attente d'une audience, pour un geste raciste...

Près de 60 % des Canadiens disent avoir de la difficulté à nourrir adéquatement leur famille

Un sondage de la firme Angus Reid rendu public vendredi révèle que...

Geste raciste sur Subban : son bourreau renfloue

Jacob Panetta a été suspendu indéfiniment par la ECHL dimanche après avoir...

Deux fois plus de cannabis au volant depuis la légalisation ?

Le nombre de Canadiens qui osent prendre la route après avoir consommé...

Vous pourriez aimer

Avec Omicron, la fin de la pandémie est « plausible »

La variante Omicron, qui pourrait infecter 60% des Européens d'ici mars, a...

Les conseils de Ducharme à Primeau

Trois membres des Canadiens de Montréal ont reçu les éloges de l'entraîneur-chef Dominique Ducharme samedi après la défaite de 3-2...

Le Canadien Jacob Panetta suspendu indéfiniment par la ECHL pour un geste apparemment raciste

La ECHL a agi rapidement dimanche, suspendant indéfiniment le défenseur des Icemen de Jacksonville Jacob Panetta, dans l'attente d'une audience, pour un geste raciste...

Près de 60 % des Canadiens disent avoir de la difficulté à nourrir adéquatement leur famille

Un sondage de la firme Angus Reid rendu public vendredi révèle que...