-9.1 C
Montréal
23 janvier 2022 12:51
Accueil Actualité Protocole de priorisation des soins intensifs : "C'est vraiment un plan catastrophe"

Protocole de priorisation des soins intensifs : « C’est vraiment un plan catastrophe »

Nous suivre

Les hôpitaux étant de plus en plus nombreux, le Québec pourrait être contraint de déclarer un protocole d’urgence dans les hôpitaux si la situation continue de s’aggraver.

• Lire aussi : Omicron « reste un virus dangereux », prévient le patron de l’OMS

• Lire aussi : COVID-19 : Québec déplore une augmentation de 52 décès; 2877 patients sont hospitalisés

• Lire aussi : COVID-19 : Omicron réduit le risque d’hospitalisation de 69 %

« Le protocole de priorisation des soins intensifs est un protocole de dernier recours. Il faut avoir atteint un niveau de 200% de sa capacité, donc on n’en est pas là pour le moment (…) c’est vraiment un plan catastrophe », précise Marie-Ève ​​Bouthillier, responsable du centre. d’éthique du CISSS de Laval.

Normalement, le système essaie d’aider les patients qui en ont le plus besoin, mais si nous en arrivions au stade de l’initiation du protocole d’urgence, nous adopterions un état d’esprit différent.

« Nous avons atteint la version 3 de ce protocole. Vous devez l’avoir dans le monde entier. C’est le même principe partout. On essaie d’identifier les individus qui ont le plus de chances de survivre s’ils vont aux soins intensifs », explique Mme Bouthillier.

La décision d’initier ce protocole doit venir du ministère, les hôpitaux ne peuvent pas prendre cette décision individuellement. Ce système de priorisation des soins intensifs garantirait qu’un plan très strict est établi et que le fait d’être vacciné ou non n’influencerait pas le niveau de soins.

« Si nous n’avons pas beaucoup de ressources, nous les donnerons à des personnes qui en bénéficieront. Ainsi, les personnes qui auraient un taux de mortalité très élevé, disons plus de 80% de chances de mourir en soins intensifs, pourraient ne pas être prioritaires dans un premier temps », dit-elle.

La première vague en Italie

Ce plan très précis garantit que les médecins ne se retrouvent pas avec la pression de choisir entre deux patients. C’est le protocole qui décidera selon certains critères. L’Italie a dû recourir à un protocole d’urgence lors de la première vague car la pression devenait trop intense sur le personnel de santé.

« L’Italie a probablement donné le ton aux Etats pour dire préparez-vous car cela pourrait vous arriver ce débordement et si cela déborde il faut le faire de façon structurée », explique le responsable du centre d’éthique du CISSS de Laval.

REGARDE AUSSI:

Source : www.journaldemontreal.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Près de 60 % des Canadiens disent avoir de la difficulté à nourrir adéquatement leur famille

Un sondage de la firme Angus Reid rendu public vendredi révèle que...

Geste raciste sur Subban : son bourreau renfloue

Jacob Panetta a été suspendu indéfiniment par la ECHL dimanche après avoir...

Deux fois plus de cannabis au volant depuis la légalisation ?

Le nombre de Canadiens qui osent prendre la route après avoir consommé...

Les hospitalisations liées au COVID-19 chutent à nouveau alors que le Québec signale 33 décès

Liens du fil d'Ariane Des nouvelles Nouvelles locales Le nombre...

Mikko Koskinen et les Oilers voient la lumière au bout du tunnel

Après avoir été critiqué par son entraîneur récemment, Mikko Koskinen s'est levé samedi, étant l'un des principaux artisans d'une victoire...

COVID-19 : 3 283 Québécois hospitalisés | JDM

Le nombre de Québécois hospitalisés en raison de la COVID s'élève à...

Vous pourriez aimer

Près de 60 % des Canadiens disent avoir de la difficulté à nourrir adéquatement leur famille

Un sondage de la firme Angus Reid rendu public vendredi révèle que...

Geste raciste sur Subban : son bourreau renfloue

Jacob Panetta a été suspendu indéfiniment par la ECHL dimanche après avoir...

Deux fois plus de cannabis au volant depuis la légalisation ?

Le nombre de Canadiens qui osent prendre la route après avoir consommé...

Les hospitalisations liées au COVID-19 chutent à nouveau alors que le Québec signale 33 décès

Liens du fil d'Ariane Des nouvelles Nouvelles locales Le nombre...