-15.5 C
Montréal
17 janvier 2022 06:07
Accueil Actualité Que nous réserve 2022 : un « éclaircissement » après la tempête...

Que nous réserve 2022 : un « éclaircissement » après la tempête Omicron ?

Nous suivre

Malgré un début d’année mouvementé en raison de la variante Omicron du COVID-19 et de l’explosion des contaminations, il y a lieu d’être optimiste pour la suite de 2022, selon les experts.

• Cas: Que nous réserve 2022 ?

« Je vous dirais que les prochains mois vont être difficiles, probablement janvier et mi-février. Après ça, on devrait, je l’espère, avoir un éclaircissement », avance prudemment le Dr Karl Weiss, microbiologiste-infectiologue à l’Hôpital général juif de Montréal.

Car même s’il a mis le Québec comme le reste du monde en alerte en raison de sa capacité de transmission phénoménale, Omicron semble, proportionnellement, causer moins d’hospitalisations et de décès.

Les vaccins permettent de prévenir les formes sévères de la maladie et la majorité des Québécois sont vaccinés deux fois, bientôt triplé.

« Si une grande partie de la population est vaccinée et, disons, infectée sans trop de problèmes de santé graves, ces personnes bénéficieront probablement d’une protection qui durera beaucoup plus longtemps », suggère-t-il.

Mesures ciblées

Selon Benoit Barbeau, virologue à l’Université du Québec à Montréal, 2022 pourrait marquer le début de la transition vers la phase endémique de la maladie, et on espère que les restrictions sanitaires seront mieux ciblées.

« Je reste tout de même optimiste pour 2022. Je crois que nous sommes face à une variante qui déferle dans le monde entier, mais cela n’empêche pas les vaccins de faire encore preuve d’efficacité », souligne-t-il.

Alors que les fabricants adaptent les vaccins aux mutations, des antiviraux feront bientôt leur apparition sur le marché, a-t-il déclaré.

« Il est clair qu’essayer de voir sur le long terme est compliqué. Le court terme change rapidement, note le Dr Gaston De Serres, épidémiologiste à l’Institut national de la santé publique du Québec. Si nous n’avions pas Omicron dans nos jambes, nous pourrions être plus heureux. Mais cela tempère notre ardeur. « 

Vacciner la planète

Pour le Dr Nimâ Machouf, l’avenir de la pandémie dépendra de l’action humaine, et il est essentiel que la vaccination soit rapidement disponible pour toute la planète.

« Nous ne savons pas comment le virus se comportera. Si on lui donne les moyens de se propager, il va rester, assure l’épidémiologiste. Même pour nous, l’autre doit être protégé. « 

Par ailleurs, les experts s’accordent pour dire que le port du masque doit rester.

« Nous garderons longtemps notre masque dans notre sac », a déclaré le Dr Machouf. Même s’il ne devient plus obligatoire, nous voudrons le mettre en place pour notre propre sécurité.  »

Enfin un vaccin québécois

Hors texte

Le vaccin Medicago du Québec devrait enfin être disponible pour vacciner la population contre la COVID-19 cette année. La troisième phase des essais cliniques pour les produits biopharmaceutiques québécois s’est terminée à la fin de 2021.

Jusqu’à présent, les résultats ont montré une protection vaccinale globale de 71% et 75% contre la variante Delta. Les données ont été soumises à Santé Canada, et la société espère que son vaccin sera accepté « dans les prochaines semaines », a répondu un porte-parole par courriel.

Une fois approuvé, le vaccin sera disponible dans les semaines suivantes.

Ce vaccin, concocté à partir de plantes plutôt que d’un ARN messager, pourrait convaincre les personnes résistantes au vaccin de se faire vacciner. Le vaccin a été testé sur 24 000 personnes de 18 pays.

Vacciner les 0-5 ans ?

Hors texte

La population âgée de 0 à 5 ans pourrait être éligible au vaccin en 2022, estiment plusieurs experts. C’est le seul groupe d’âge qui ne peut pas être vacciné contre COVID-19 jusqu’à présent, mais les essais cliniques sont en cours. Selon un virologue, c’est une bonne nouvelle, mais cela ne changera pas forcément le rythme de la pandémie.

«C’est à l’avantage de maximiser la vaccination chez les 5 à 11 ans pour la transmission, c’est sûr», affirme Benoit Barbeau, qui travaille à l’Université du Québec à Montréal. Ce sera plus délicat au niveau des parents. Il faudra prouver que le vaccin est sûr et efficace.  »

A noter que certains pays, dont Cuba, vaccinent les bambins de 2 ans et plus.

A voir aussi

Source : www.journaldemontreal.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Jean-Claude Lord : un grand homme

Jean-Claude Lord est parti. Je ne parlerai plus de cinéma...

iPolitics AM: O’Toole de retour sur le circuit médiatique de Hill alors que le comité des finances se concentre sur l’inflation

Alors que la capitale se prépare à ce qu'un responsable de la ville a prédit qu'il pourrait s'agir d'une tempête de neige "une fois...

Une grosse tempête hivernale force la fermeture des écoles

L'heure de pointe sera particulièrement difficile lundi matin, alors qu'une grosse tempête...

Le gouvernement Ford pourrait perdre 2,8 milliards de dollars sur 5 ans dans les paris en ligne, prévient un rapport confidentiel

Alors que le gouvernement du premier ministre Doug Ford se prépare à ouvrir le marché du jeu en ligne en Ontario, il y a...

Retrouvailles controversée | Le Journal de Montréal

Le retour en classe aujourd'hui est une incohérence avec la situation sanitaire...

6 façons de reconnaître et de défier la culture diététique cette année

C'est à nouveau cette période de l'année où les chances de voir une publicité pour un programme de perte de poids, une application de...

Vous pourriez aimer

Jean-Claude Lord : un grand homme

Jean-Claude Lord est parti. Je ne parlerai plus de cinéma...

iPolitics AM: O’Toole de retour sur le circuit médiatique de Hill alors que le comité des finances se concentre sur l’inflation

Alors que la capitale se prépare à ce qu'un responsable de la ville a prédit qu'il pourrait s'agir d'une tempête de neige "une fois...

Une grosse tempête hivernale force la fermeture des écoles

L'heure de pointe sera particulièrement difficile lundi matin, alors qu'une grosse tempête...

Le gouvernement Ford pourrait perdre 2,8 milliards de dollars sur 5 ans dans les paris en ligne, prévient un rapport confidentiel

Alors que le gouvernement du premier ministre Doug Ford se prépare à ouvrir le marché du jeu en ligne en Ontario, il y a...