-15.5 C
Montréal
17 janvier 2022 06:18
Accueil Actualité Tests rapides réalisés ici

Tests rapides réalisés ici

Nous suivre

Le Québec a conclu une entente avec MedSup Medical pour acquérir 70 millions de tests rapides d’ici mai, dont une partie sera produite à son usine de Saint-Laurent, à Montréal.

• Lire aussi : 3 millions de tests rapides supplémentaires en pharmacie à partir de jeudi

Le gouvernement Legault veut ainsi assurer son propre approvisionnement, alors que les livraisons d’Ottawa ne suffisent pas à répondre à la demande.

Photo de courtoisie

PDG de l’entreprise Keith Ethier.

Une source gouvernementale affirme que l’entreprise québécoise lui fournira 70 millions de tests antigéniques rapides entre janvier et mai. De plus, il existe des contrats avec d’autres fournisseurs pour obtenir un lot additionnel de 24,7 millions, pour un total de plus de 94 millions d’articles commandés par Québec.

Dans une interview, le PDG de MedSup Medical, Keith Ethier, explique que les premières livraisons seront produites en Chine. Mais son usine de Saint-Laurent, où l’entreprise produit déjà des masques procéduraux, sera rapidement réaménagée pour installer de nouvelles lignes d’assemblage. L’entreprise ne recevra aucune subvention du Québec pour ces travaux.

Expertise rapatriée

D’ici fin février, cinq millions de tests rapides sortiront de l’usine chaque semaine, suivis de 10 millions par semaine au cours du mois de mars.

L'usine de l'entreprise MedSup Médical est située à Saint-Laurent, à Montréal.

Photo de courtoisie

L’usine de l’entreprise MedSup Médical est située à Saint-Laurent, à Montréal.

« Ce qu’on essaie de faire, c’est de rapatrier l’expertise, de rapatrier des capacités de production au Québec, explique Keith Ethier.

MedSup Medical coordonne déjà la production de ses produits à l’étranger, mais la pandémie a démontré la nécessité d’une plus grande autonomie nationale.

L'intérieur de l'usine, qui devra transformer une partie de ses installations pour produire les tests rapides.

Photo de courtoisie

L’intérieur de l’usine, qui devra transformer une partie de ses installations pour produire les tests rapides.

« La majorité des équipements médicaux sont fabriqués en Asie. Dans un contexte de turbulences logistiques générées entre autres par la pandémie, il est certain que cela crée des ruptures ou des difficultés d’approvisionnement », confie M. Ethier.

Ajoutez à cela le « marché monstre aux États-Unis » qui engloutit tout en temps de crise.

L’entreprise espère également approvisionner d’autres provinces canadiennes. Au total, elle prévoit distribuer 300 millions d’unités en Amérique du Nord d’ici la fin avril, qu’elles soient produites ici ou à l’étranger.

La prochaine génération

Au-delà de la production locale, MedSup Medical souhaite également pouvoir développer les prochaines générations de tests rapides. Avec l’entreprise sherbrookoise IR&T (Imagerie, Recherche & Technologie), elle travaille au développement de produits « qui seront plus faciles à utiliser, plus fiables et plus rapides ».

Après la première vague de COVID-19, le premier ministre François Legault a annoncé son intention de rendre le Québec plus autonome dans la production d’équipements médicaux.

Depuis, un contrat de 330 millions de dollars sur 10 ans a été annoncé avec l’entreprise montréalaise Medicom pour la production locale de masques de protection.

VOIR ÉGALEMENT

Source : www.journaldemontreal.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Veille météo : Ce que vous devez savoir sur l’explosion hivernale en Ontario

Les élèves de l'Ontario sont attendus de retour dans les salles de classe ce matin après une période d'apprentissage à distance – mais après...

Jean-Claude Lord : un grand homme

Jean-Claude Lord est parti. Je ne parlerai plus de cinéma...

iPolitics AM: O’Toole de retour sur le circuit médiatique de Hill alors que le comité des finances se concentre sur l’inflation

Alors que la capitale se prépare à ce qu'un responsable de la ville a prédit qu'il pourrait s'agir d'une tempête de neige "une fois...

Une grosse tempête hivernale force la fermeture des écoles

L'heure de pointe sera particulièrement difficile lundi matin, alors qu'une grosse tempête...

Le gouvernement Ford pourrait perdre 2,8 milliards de dollars sur 5 ans dans les paris en ligne, prévient un rapport confidentiel

Alors que le gouvernement du premier ministre Doug Ford se prépare à ouvrir le marché du jeu en ligne en Ontario, il y a...

Retrouvailles controversée | Le Journal de Montréal

Le retour en classe aujourd'hui est une incohérence avec la situation sanitaire...

Vous pourriez aimer

Veille météo : Ce que vous devez savoir sur l’explosion hivernale en Ontario

Les élèves de l'Ontario sont attendus de retour dans les salles de classe ce matin après une période d'apprentissage à distance – mais après...

Jean-Claude Lord : un grand homme

Jean-Claude Lord est parti. Je ne parlerai plus de cinéma...

iPolitics AM: O’Toole de retour sur le circuit médiatique de Hill alors que le comité des finances se concentre sur l’inflation

Alors que la capitale se prépare à ce qu'un responsable de la ville a prédit qu'il pourrait s'agir d'une tempête de neige "une fois...

Une grosse tempête hivernale force la fermeture des écoles

L'heure de pointe sera particulièrement difficile lundi matin, alors qu'une grosse tempête...