-9.1 C
Montréal
23 janvier 2022 13:01
Accueil Actualité Trop tôt pour dire si le Québec s'en sort moins bien que...

Trop tôt pour dire si le Québec s’en sort moins bien que les autres provinces: experts

Nous suivre


Liens du fil d’Ariane

Le comptage des cas est devenu de plus en plus imprécis à travers le pays car Omicron dépasse notre capacité à suivre les infections.

Date de publication :

15 janvier 2022 • il y a 2 heures • 5 minutes de lecture Catherine Hankins est professeure de santé publique et des populations à McGill et coprésidente du groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19. Photo par courtoisie Catherine Hankins

Contenu de l’article

Alors que le nombre de morts de la COVID-19 a dépassé la barre des 12 000 cette semaine et que le gouvernement s’efforce d’ajuster les mesures de santé publique presque quotidiennement, le premier ministre François Legault continue d’affirmer que la province ne s’en tire pas moins bien dans cette cinquième vague que les autres juridictions.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

« Prenons le cas des personnes aux soins intensifs », a déclaré Legault lors d’une conférence de presse mardi. « Si on tient compte des populations du Québec et de l’Ontario, on est au même niveau. Il n’y a pas de différence entre le Québec et l’Ontario.

«Quant aux hospitalisations hors soins intensifs… au Québec, 50% des hospitalisations (comptées comme des hospitalisations COVID-19) sont des personnes qui sont venues à l’hôpital pour une autre raison que COVID mais elles ont été testées et nous avons vu qu’elles étaient COVID- positif. Il faut donc être très prudent lorsque l’on compare. Mais quand je parle aux premiers ministres des autres provinces, j’ai l’impression que la situation est très comparable partout au Canada.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a déclaré que le taux de positivité parmi les personnes testées a diminué et que les admissions à l’hôpital semblent avoir atteint un plateau au cours des quatre ou cinq derniers jours. Il a déclaré que le couvre-feu nocturne imposé le 31 décembre pourrait être en partie responsable de ces développements positifs.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Legault a annoncé jeudi que le couvre-feu sera levé lundi, mais il a insisté sur le fait que cela a eu un effet, ainsi que d’autres mesures introduites à Noël. Legault a déclaré que le plein impact des dernières mesures ne se fera sentir que vers le 20 janvier. « Habituellement, il faut attendre environ 10 jours avant de voir un impact sur le nombre de cas, et encore 10 jours pour l’impact sur les hospitalisations. »

Malgré les assurances de Legault, les statistiques de l’Institut de santé publique du Québec (INSPQ) publiées mercredi placent le taux de mortalité par COVID au Québec au cours de la semaine dernière comme le pire au pays, avec une moyenne de 4,3 par million de personnes décédées du COVID. La moyenne canadienne était de 2,1. (L’INSPQ note que les comparaisons doivent être faites avec prudence car les méthodes d’enregistrement des décès diffèrent d’une province à l’autre.)

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Le Québec a moins bien réussi que les autres juridictions canadiennes depuis le début de la pandémie sur plusieurs indicateurs. Selon COVID-19 Tracker Canada, une initiative gérée par des bénévoles dédiée au partage des données sur la COVID-19, le Québec a enregistré un total de 141 décès liés à la COVID pour 100 000 habitants, tandis que le deuxième décompte le plus élevé est le Manitoba avec 104 pour 100 000. L’Ontario en a eu 71. La moyenne canadienne est de 81.

En ce qui concerne les hospitalisations, le Québec est à nouveau en tête, avec 35 hospitalisations pour 100 000 habitants, tandis que la moyenne canadienne est de 23. L’affirmation de Legault selon laquelle le Québec et l’Ontario sont à égalité en ce qui concerne les admissions aux soins intensifs est étayée par les chiffres de COVID Tracker, les deux provinces enregistrant un peu plus trois admissions aux soins intensifs pour 100 000 habitants.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Mais le gouvernement Legault a pris des coups sur les réseaux sociaux pour la gestion de la cinquième vague cette semaine, de nombreux commentateurs notant que la situation du Québec dans cette vague ne peut être imputée, comme elle l’était en 2020, aux voyageurs revenant d’une semaine de relâche précoce. . Et la démission d’Horacio Arruda comme directeur de la santé publique ne semble pas faire taire les critiques. Le directeur de la santé publique par intérim du Québec est le Dr Luc Boileau.

Russell Copeman, directeur général de l’Association des commissions scolaires anglophones du Québec, s’est adressé à Twitter pour citer des chiffres qui, selon lui, montrent que le Québec «s’en sort bien moins bien que l’Ontario pendant cette vague Omicron». Il reproche au gouvernement du Québec d’avoir «refusé de recommander ou de financer des purificateurs d’air HEPA dans les salles de classe», tandis que l’Ontario a annoncé un financement de 600 millions de dollars et autorisé plus de 73 000 unités de filtrage et dispositifs de ventilation HEPA autonomes dans les salles de classe.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Le journaliste indépendant André Noël a tweeté que « les données disponibles et crédibles indiquent effectivement que la cinquième vague frappe beaucoup plus fort au Québec que dans le reste du Canada. Si cette conclusion se confirme, le coût politique pour le gouvernement Legault pourrait être élevé.

Mais certains experts exhortent les analystes à réserver leur jugement sur la performance du Québec jusqu’à ce qu’une image plus claire émerge.

« J’hésite à dire qu’une province s’en sort mieux qu’une autre », a déclaré la Dre Catherine Hankins, coprésidente du groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 et professeure de santé publique et des populations à l’Université McGill. « Tout le monde fait de son mieux avec ce qu’il a. La Colombie-Britannique et l’Alberta ouvrent des écoles, ce qui me semble risqué, car cette vague n’a même pas encore culminé.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Elle note que les taux de dépistage diffèrent d’une province à l’autre et que, comme les tests sont si limités, il est très difficile d’obtenir une image claire du nombre de cas. De plus, les taux d’infection antérieurs au COVID-19 doivent être pris en compte. Le groupe de travail publie un graphique sur son site Web qui montre que le taux de séropositivité au Québec se situe autour de la moyenne canadienne.

Le Dr Matthew Oughton, spécialiste des maladies infectieuses à l’Hôpital général juif, prévient que le comptage des cas est devenu de plus en plus imprécis à travers le pays, car Omicron dépasse notre capacité à suivre les infections.

Oughton a fait écho aux préoccupations selon lesquelles les données ne sont pas recueillies de la même manière dans toutes les juridictions. « C’est quelque chose que je répète depuis le début de la pandémie. … Sans qu’il y ait des définitions et des méthodes cohérentes à l’échelle nationale appliquées à tous les niveaux, il devient très difficile de comparer et d’opposer les provinces.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Il a dit qu’il ne fait aucun doute que le nombre de décès de plus de 12 000 au Québec à cause de COVID-19 a été tragiquement élevé. Mais il a noté que plus de la moitié de ces décès sont survenus au cours de la première vague parmi les personnes âgées en milieu collectif et a attribué au gouvernement Legault le mérite d’avoir embauché 1 000 aides-soignants supplémentaires à temps pour les vagues suivantes.

« Cela a mis en évidence les faiblesses de notre système qui existaient depuis longtemps et cette crise a prouvé que le virus est très capable d’exploiter ces faiblesses. Cela reste donc une critique valable, mais ce n’est pas comme si les décès devenaient incontrôlables dans cette province par rapport aux autres maintenant.

Oughton et Hankins ont tous deux déclaré que le Québec devrait faire plus immédiatement pour améliorer la ventilation dans les écoles et fournir des masques N95 à toute personne travaillant dans les services essentiels où de nombreuses personnes se rassemblent, y compris les écoles et les universités. Legault a confirmé que les écoles élémentaires et secondaires du Québec rouvriront lundi.

mlalonde@postmedia.com

  1. Une récente file d'attente à l'Hôtel-Dieu, avant que le gouvernement ne restreigne l'accès aux tests PCR.  La ville entière a cédé sous la pression de la variante Omicron.

    ‘Nous ne sommes pas responsables. Le virus est en charge’

  2. Le Dr Horacio Arruda, à gauche, était un fantassin loyal du premier ministre François Legault, à droite.  Mais lorsqu'il est devenu un handicap politique, Legault l'a poussé à bout, écrit Allison Hanes.

    Hanes : Arruda démissionne, mais est-ce que quelque chose va changer ?

Retrouvez toutes nos actualités liées au coronavirus sur montrealgazette.com/tag/coronavirus . Pour des informations sur les vaccins au Québec, appuyez ici . Inscrivez-vous à notre newsletter par e-mail dédiée à la couverture locale du COVID-19 à montrealgazette.com/coronavirusnews . Aidez à soutenir notre journalisme local en en vous abonnant à la ici .

Partagez cet article sur votre réseau social

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

En cliquant sur le bouton d’inscription, vous consentez à recevoir la newsletter ci-dessus de Postmedia Network Inc. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription au bas de nos e-mails. Réseau Postmédia Inc. | 365, rue Bloor Est, Toronto (Ontario) M4W 3L4 | 416-383-2300

Source : montrealgazette.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Le Canadien Jacob Panetta suspendu indéfiniment par la ECHL pour un geste apparemment raciste

La ECHL a agi rapidement dimanche, suspendant indéfiniment le défenseur des Icemen de Jacksonville Jacob Panetta, dans l'attente d'une audience, pour un geste raciste...

Près de 60 % des Canadiens disent avoir de la difficulté à nourrir adéquatement leur famille

Un sondage de la firme Angus Reid rendu public vendredi révèle que...

Geste raciste sur Subban : son bourreau renfloue

Jacob Panetta a été suspendu indéfiniment par la ECHL dimanche après avoir...

Deux fois plus de cannabis au volant depuis la légalisation ?

Le nombre de Canadiens qui osent prendre la route après avoir consommé...

Les hospitalisations liées au COVID-19 chutent à nouveau alors que le Québec signale 33 décès

Liens du fil d'Ariane Des nouvelles Nouvelles locales Le nombre...

Mikko Koskinen et les Oilers voient la lumière au bout du tunnel

Après avoir été critiqué par son entraîneur récemment, Mikko Koskinen s'est levé samedi, étant l'un des principaux artisans d'une victoire...

Vous pourriez aimer

Le Canadien Jacob Panetta suspendu indéfiniment par la ECHL pour un geste apparemment raciste

La ECHL a agi rapidement dimanche, suspendant indéfiniment le défenseur des Icemen de Jacksonville Jacob Panetta, dans l'attente d'une audience, pour un geste raciste...

Près de 60 % des Canadiens disent avoir de la difficulté à nourrir adéquatement leur famille

Un sondage de la firme Angus Reid rendu public vendredi révèle que...

Geste raciste sur Subban : son bourreau renfloue

Jacob Panetta a été suspendu indéfiniment par la ECHL dimanche après avoir...

Deux fois plus de cannabis au volant depuis la légalisation ?

Le nombre de Canadiens qui osent prendre la route après avoir consommé...