-13.9 C
Montréal
18 janvier 2022 12:04
Accueil Actualité Un pharmacien montréalais veut booster les patients immunodéprimés

Un pharmacien montréalais veut booster les patients immunodéprimés

Nous suivre


Liens du fil d’Ariane

« Certains d’entre eux sont pétrifiés d’aller dans un centre de vaccination de masse ou une pharmacie bondée », raconte Daron Basmadjian. « Ils sont reconnaissants que quelqu’un prenne le temps de penser à eux. »

Date de publication :

14 janvier 2022 • Il y a 55 minutes • 2 minutes de lecture • Rejoignez la conversation Daron Basmadjian ouvre sa pharmacie les prochains samedis spécifiquement pour donner des doses de rappel COVID-19 aux personnes immunodéprimées qui pourraient ne pas se sentir à l’aise dans un endroit plus encombré. « Rien n’est à risque zéro. Mais c’est aussi faible que le risque peut l’être. Photo par Dave Sidaway /

Contenu de l’article

Lorsque le père immunodéprimé de Daron Basmadjian est devenu éligible pour sa quatrième dose de vaccin COVID-19, Basmadjian était réticent à l’emmener dans un grand centre de vaccination ou une pharmacie très fréquentée.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Avec la variante hautement contagieuse d’Omicron se propageant comme une traînée de poudre, Basmadjian voulait que son père soit vacciné dans une clinique ultra-sûre avec un risque minimal qu’il entre en contact avec le nouveau coronavirus.

Lorsque le pharmacien de 35 ans a examiné les options, il s’est rendu compte que l’endroit idéal n’était pas loin : c’était sa propre pharmacie, dans le bâtiment médical Seaforth du centre-ville.

Après avoir installé un purificateur d’air et un dispositif de surveillance du CO2, Basmadjian a décidé d’ouvrir sa pharmacie le samedi (elle est normalement fermée le week-end) pour vacciner son père alors que personne d’autre ne serait présent.

Mais il a rapidement décidé que donner une dose de rappel à son père de 77 ans, qui a subi une greffe du foie, n’était pas suffisant. Il ouvrira sa pharmacie les prochains samedis afin de pouvoir également booster des dizaines d’autres Montréalais immunodéprimés et les personnes avec lesquelles ils vivent.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

« Certains d’entre eux sont pétrifiés d’aller dans un centre de vaccination de masse ou une pharmacie bondée », a déclaré Basmadjian dans une interview. « Ils ont l’impression d’avoir été oubliés pendant la pandémie et ils sont reconnaissants que quelqu’un prenne le temps de penser à eux. »

Un seul client sera autorisé à la fois dans la pharmacie. Les patients peuvent porter un masque médical bleu par-dessus leur masque N95, s’ils en ont un, et un questionnaire de santé sera rempli à l’avance pour réduire le temps passé au bureau de Basmadjian.

Après leur rappel, ils seront autorisés à rester dans leur voiture pendant la période d’observation obligatoire de 15 minutes.

« Je suis heureux de leur donner un endroit sûr pour aider à protéger un peu leur immunité », a déclaré Basmadjian. « Rien n’est à risque zéro. Mais c’est aussi faible que le risque peut l’être.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Certaines personnes immunodéprimées ont un système immunitaire affaibli en raison de conditions médicales ou de médicaments qu’elles prennent. D’autres naissent avec une faible immunité ; dans de nombreux cas, leur corps ne réagit pas bien aux vaccins.

Basmadjian a noté que certains de ces patients n’ont pas développé d’anticorps après avoir reçu trois doses de vaccin.

« La plupart des personnes gravement immunodéprimées vivent à la maison depuis deux ans, ne font rien et ne sortent jamais », a-t-il déclaré.

Il a découvert que de nombreuses personnes voulaient accepter son offre après avoir fait la promotion de la clinique sur Twitter cette semaine.

Basmadjian a deux jeunes enfants et son père craint que le pharmacien ne prenne trop de travail. Mais en fin de compte, il est ravi de la gentillesse de son fils.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

« Il a dit que je vais aider beaucoup de gens et il est fier de moi. »

Les personnes immunodéprimées ayant besoin d’une dose de rappel du vaccin COVID-19 peuvent se renseigner sur les disponibilités du pharmacien Daron Basmadjian à basmadjianpharm@gmail.com.

kwilton@postmedia.com

  1. Des ambulanciers amènent un patient à l'urgence de l'Hôpital Notre-Dame de Montréal, le jeudi 13 janvier 2022.

    Mises à jour COVID du vendredi 14 janvier

  2. Les gens arrivent en tête de file à la clinique de vaccination COVID-19 du square Décarie à Montréal le mercredi 12 janvier 2022.

    Québec recommande maintenant un rappel pour les personnes qui se remettent de la COVID-19

  3. Le premier ministre François Legault en conférence de presse à Montréal le jeudi 13 janvier 2022.

    Robert Libman: la «taxe vax» proposée par le Québec pourrait être un mal nécessaire

Retrouvez toutes nos actualités liées au coronavirus sur montrealgazette.com/tag/coronavirus .

Pour des informations sur les vaccins au Québec, appuyez ici .

Inscrivez-vous à notre newsletter par e-mail dédiée à la couverture locale du COVID-19 à montrealgazette.com/coronavirusnews .

Aidez à soutenir notre journalisme local en abonnement à la .

Partagez cet article sur votre réseau social

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

En cliquant sur le bouton d’inscription, vous consentez à recevoir la newsletter ci-dessus de Postmedia Network Inc. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription au bas de nos e-mails. Réseau Postmédia Inc. | 365, rue Bloor Est, Toronto (Ontario) M4W 3L4 | 416-383-2300

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suivez des commentaires. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Source : montrealgazette.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

La pandémie de COVID-19 « est loin d’être terminée », selon le patron de l’OMS

La pandémie de COVID-19 "est loin d'être terminée", a prévenu mardi le...

Le Canada classé 6e pays le plus misérable par un groupe de réflexion

Les taux d'inflation et de chômage élevés du Canada l'ont classé parmi les pays les plus « misérables » au monde, selon un groupe...

L’Île-du-Prince-Édouard transforme des pommes de terre en direction d’une usine de frites en Alberta

Une entreprise de l'Î.-P.-É. a négocié une entente pour envoyer jusqu'à 700 chargements de semi-remorques de pommes de terre de transformation excédentaires de l'Î.-P.-É....

Kent Hughes est le nouveau directeur général du Canadian

Les Canadiens de Montréal ont mis fin au suspense : Kent Hughes...

Rentrée des classes : les enseignants manifestent pour déplorer l’assouplissement des mesures sanitaires

Une dizaine d'enseignants de l'école secondaire Cavalier de LaSalle se sont réunis...

Vous pourriez aimer

La pandémie de COVID-19 « est loin d’être terminée », selon le patron de l’OMS

La pandémie de COVID-19 "est loin d'être terminée", a prévenu mardi le...

Le Canada classé 6e pays le plus misérable par un groupe de réflexion

Les taux d'inflation et de chômage élevés du Canada l'ont classé parmi les pays les plus « misérables » au monde, selon un groupe...

L’Île-du-Prince-Édouard transforme des pommes de terre en direction d’une usine de frites en Alberta

Une entreprise de l'Î.-P.-É. a négocié une entente pour envoyer jusqu'à 700 chargements de semi-remorques de pommes de terre de transformation excédentaires de l'Î.-P.-É....