-13.9 C
Montréal
18 janvier 2022 11:53
Accueil Politique Comme les peewees | Le Journal de Montréal

Comme les peewees | Le Journal de Montréal

Nous suivre

Peewees en short. Tant d’histoires en novembre pour que ça se termine un zoom avec Gary Bettman et une déclaration de la Ligue nationale qui rappelle cruellement que le Québec n’a pas sa place dans la Ligue nationale.

C’est humiliant pour les Québécois. C’est humiliant pour les Québécois. Quand tu veux jouer dans la cour des grands, tu t’assures de connaître les règles et de ne pas ressembler à un gamin qui veut s’inviter à paraître grand.

Pensez-vous une seconde que le ministre Éric Girard, un homme bon, ait fait avancer le dossier québécois pour un éventuel retour des Nordiques dans la Capitale?

Un zoom ! Terminez par un zoom !

BRIAN MULRONEY

Je ne veux pas jeter la pierre à l’honorable Girard ou au premier ministre François Legault. Quand ils ont lancé un projet de relance pour ramener les Nordiques, c’était en novembre. Les restos roulaient, le premier ministre parlait de meetings et de fêtes pour 20 ou 25 personnes à Noël et évidemment il voulait un ballon politique pour attiser la morosité avant la campagne électorale.

Dix jours plus tard, l’Omicron lui tombe dessus, il oblige les restaurateurs à perdre une fortune le 31 décembre et il impose un couvre-feu improvisé sur sa province. Alors que vous comprendrez que le zoom pour les nordiques n’est pas une blague. Et arrive à un très mauvais moment. Et puis Gary Bettman est passé d’une visite régulière dans ses bureaux de Brian Mulroney, président du conseil d’administration de Quebecor et ancien premier ministre du Canada, à un zoom avec Eric Girard.

Si seulement M. Girard s’était envolé pour Avenue of Americas et avait rencontré Bettman. Son bureau est au fond de l’étage et est accueillant, c’est le bureau d’un ouvrier, pas d’un pet brasseur. Les deux hommes auraient pu établir un vrai contact. Mais un zoom…

TAFFRE D’ÉRABLE DE LILLEHAMMER

J’ai déjà vu bien pire qu’un zoom à l’époque d’Omicron. La ville de Québec ressemblait autrefois beaucoup plus à un village. A Lillehammer, aux Jeux olympiques de 1994, alors que les Américains et les autres candidats aux Jeux d’hiver de 2002 recevaient les membres du CIO qui avaient le droit de vote dans les plus grands restaurants et hôtels de la petite ville, les représentants de Québec 2002 avaient installé sur le trottoir devant l’édifice du comité organisateur, une table recouverte de neige sur laquelle on faisait durcir de la tire d’érable.

C’était un gentilhomme folklorique avec une grande barbe grise et une ceinture fléchée qui avait été amené de Rigaud, qui servait le pickpocket. À l’intérieur, les Québécois écoutaient les cassettes d’André Arthur qui se moquait d’eux.

C’est évidemment une humiliation pour les Québécois. Mais ce n’est pas un revers pour le rêve de revoir les Nordiques. La résurgence de la pandémie a faussé le jeu.

Eric Girard vaut mieux qu’un zoom. Mais il doit s’assurer que sa prochaine rencontre avec Gary Bettman sera celle d’un représentant d’un État politique de 8,5 millions d’habitants rencontrant un commissaire d’une entreprise sportive. Des hommes comme Bettman ont l’intelligence de reconnaître l’importance du pouvoir politique.

Mais faut savoir jouer Jeu de grands…

Source : www.journaldemontreal.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

La pandémie de COVID-19 « est loin d’être terminée », selon le patron de l’OMS

La pandémie de COVID-19 "est loin d'être terminée", a prévenu mardi le...

Le Canada classé 6e pays le plus misérable par un groupe de réflexion

Les taux d'inflation et de chômage élevés du Canada l'ont classé parmi les pays les plus « misérables » au monde, selon un groupe...

L’Île-du-Prince-Édouard transforme des pommes de terre en direction d’une usine de frites en Alberta

Une entreprise de l'Î.-P.-É. a négocié une entente pour envoyer jusqu'à 700 chargements de semi-remorques de pommes de terre de transformation excédentaires de l'Î.-P.-É....

Kent Hughes est le nouveau directeur général du Canadian

Les Canadiens de Montréal ont mis fin au suspense : Kent Hughes...

Rentrée des classes : les enseignants manifestent pour déplorer l’assouplissement des mesures sanitaires

Une dizaine d'enseignants de l'école secondaire Cavalier de LaSalle se sont réunis...

Vous pourriez aimer

La pandémie de COVID-19 « est loin d’être terminée », selon le patron de l’OMS

La pandémie de COVID-19 "est loin d'être terminée", a prévenu mardi le...

Le Canada classé 6e pays le plus misérable par un groupe de réflexion

Les taux d'inflation et de chômage élevés du Canada l'ont classé parmi les pays les plus « misérables » au monde, selon un groupe...

L’Île-du-Prince-Édouard transforme des pommes de terre en direction d’une usine de frites en Alberta

Une entreprise de l'Î.-P.-É. a négocié une entente pour envoyer jusqu'à 700 chargements de semi-remorques de pommes de terre de transformation excédentaires de l'Î.-P.-É....