-23.8 C
Montréal
27 janvier 2022 07:12
Accueil Politique Le Québec sévit contre les non vaccinés

Le Québec sévit contre les non vaccinés

Nous suivre

Politics Insider pour le 11 janvier : Erin O’Toole est en décalage ; les blocages tombent en disgrâce ; et les députés sont mis en garde contre l’ingérence chinoise

Bienvenue dans un aperçu de la Maclean’s Politique Bulletin d’initiés. Inscrivez-vous pour le recevoir directement dans votre boîte de réception le matin.

Sanction « significative » : François Legault a annoncé mardi que les Québécois non vaxxés devront payer une pénalité financière « importante » s’ils persistent à ne pas se faire piquer, rapporte le CP.

Environ 10 pour cent des Québécois adultes ne sont pas vaccinés, mais ils représentent environ la moitié de tous les patients en soins intensifs, a déclaré Legault, ajoutant que les non vaccinés devrait être obligé de payer pour le fardeau supplémentaire qu’ils font peser sur le système de santé. « Je pense qu’en ce moment c’est une question d’équité pour les 90 pour cent de la population qui ont fait des sacrifices », a déclaré Legault. « Je pense que nous leur devons ce genre de mesure. »

Un avertissement: La sanction pourrait poser problème aux hésitants au vaccin et à ceux qui se heurtent à des obstacles systémiques, a déclaré le directeur exécutif de la Black Health Alliance. Paul Bailey: « Nous savons que cela peut miner davantage la confiance du public dans les gouvernements ou simplement la confiance dans le vaccin, point final. » CP a l’histoire.

Le temps d’agir : Dans une colonne vigoureuse, Tasha Kheiriddin, dans le Poster, soutient qu’il faut dissuader les personnes non vaccinées de nuire à autrui.

C’est comme dire « portez votre ceinture de sécurité, mais si vous ne le faites pas, ce n’est pas grave ». Eh bien, devinez quoi – ce n’est pas le cas. Si vous avez un accident, il vous en coûtera jusqu’à trois fois plus cher de vous soigner à l’hôpital que si vous étiez attaché. Semble familier? La réalité est que nous limitons de nombreux comportements où nous jugeons que le préjudice causé aux autres, y compris le préjudice économique, l’emporte sur les limites de la liberté individuelle. Nous n’autorisons pas les gens à fumer sur les lieux de travail ou dans les bâtiments publics. Nous interdisons l’alcool au volant. Et nous rendons obligatoire la vaccination contre les maladies contagieuses telles que la rougeole si les enfants doivent fréquenter l’école publique.

Mauvais ton : Dans le Globe, Gary Mason écrit qu’Erin O’Toole est en décalage avec l’humeur canadienne lorsqu’il défend les non-vaxx, et qu’il ne le fait probablement que pour repousser un défi de la droite.

C’est douteux M. O’Toole croit réellement ce qu’il dit – il n’a pas d’autre choix que de le dire. Il doit s’inquiéter de son travail et ce travail est à la tête d’un caucus grincheux qui comprend une aile stridente de combattants de la liberté qui croient que les Canadiens ne devraient pas voir leurs droits et libertés « piétiner » par le gouvernement, quelles que soient les circonstances. Même si cela provoque une crise dans notre système de santé.

Mulcair convient : Écriture pour CTV, Tom Mulcair fait une remarque similaire, disant que Trudeau, qui imite celui d’Emmanuel Macron approche dure à l’unvaxxed, est du bon côté de l’opinion publique, contrairement à O’Toole.

Il n’y a rien de plus important pour un leader politique que la perception que le public a de vous. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez changer avec un T-shirt noir. Si les gens pensent que vous êtes irresponsable, que leur protection n’est pas votre préoccupation numéro un, ça colle. O’Toole n’est pas irresponsable. Il est juste jouer à un jeu imprudent et il finira par payer un prix énorme pour sa propre crédibilité.

Pas si vite: Don Martin, écrivant également pour CTV, a un point de vue différent, affirmant que les implications sur la vie privée à elles seules rendent la proposition québécoise intenable, et avec un peu de chance, Omicron annoncera la fin du pire de la pandémie.

C’est une chose de rendre obligatoire la vaccination dans les professions de l’enseignement ou des transports qui interagissent avec le public, mais c’est bien plus différent et plus difficile de confronter un employé de bureau à domicile non vacciné ou de forcer une personne atteinte de maladie mentale à subir une audition sur les raisons pour lesquelles elle ne devrait pas l’être. amende. Par-dessus tout, le nombre actuel de cas de variantes Omicron indique clairement ce mois-ci comme un événement de supernova virale, qui se transforme maintenant en une monstruosité médicale avant il s’effondrera probablement en une cendre reniflante d’ici l’été.

Prise en charge du verrouillage : Un nouveau sondage Léger révèle qu’une faible majorité de Canadiens soutiennent la dernière série de blocages, rapporte le CP. Cinquante-six pour cent des répondants ont convenu que les gouvernements prennent les bonnes décisions. Un autre 31 pour cent ont déclaré qu’ils ne pensaient pas qu’Omicron posait un risque grave pour la santé.

Adieu, Dr Arruda : La Presse a deux chroniques réfléchies sur la démission d’hier de Dr Horacio Arruda, un de Isabelle Hachey (traduction), un de Patrick Lagacé (Traduction). Les deux pensent que c’était peut-être une bonne idée pour lui de passer à autre chose.

Les gendarmes ont l’œil au beurre noir : La cour fédérale a statué mardi que le commissaire de la GRC Brenda Lucki a violé son obligation en vertu de la loi en prenant trop de temps pour répondre aux enquêtes sur les allégations d’inconduite de la police montée, rapporte CBC.

L’affaire devant la Cour fédérale a commencé au début de 2014, lorsque la BC Civil Liberties Association (BCCLA) a déposé une plainte auprès de la CRCC – l’organisme de surveillance chargé d’examiner les plaintes du public contre la GRC – alléguant que la police montée espionnait les manifestants autochtones et écologistes opposés à la Projet de pipeline Northern Gateway. Les conclusions de la CRCC, qui soulignaient des lacunes dans les politiques de surveillance de la GRC, n’ont été publiées qu’à la fin de 2020. L’affaire de la Cour fédérale a pivoté pour examiner ce que l’on entend par la partie de la Loi sur la GRC qui dit que le commissaire doit répondre aux rapports de la CRCC.dès que possible. « 

Le SCRS met en garde les députés : Le SCRS met en garde certains députés et sénateurs contre les opérations d’influence menées par la Chine et d’autres États antagonistes, le Globe rapports.

porte-parole conservateur en matière d’affaires étrangères Michael Chong a déclaré que des responsables du SCRS l’avaient mis en garde lors d’une séance d’information contre les opérations d’ingérence étrangère subversives et coercitives qui se déroulent en sol canadien, y compris les efforts visant à influencer les députés. « C’était certainement en référence à la Chine », a-t-il déclaré. Cependant, le député a noté que les responsables avaient également discuté des menaces de l’Iran après avoir fait part de leurs préoccupations. Ils lui ont également dit d’être conscient de la façon dont la Chine utilise des mandataires ou des lobbyistes d’affaires.

L’ASPC a sondé : L’organisme canadien de surveillance de la vie privée enquête sur l’utilisation par les fonctionnaires fédéraux des données de localisation « anonymisées » des téléphones portables après que la révélation a suscité des inquiétudes auprès des défenseurs de la vie privée et des politiciens de l’opposition, qui ont forcé une réunion d’urgence du comité des Communes sur la question, rapporte Global.

Non transparent : L’ASPC aurait pu éviter le problème si l’agence avait divulgué ce qu’elle faisait, écrit Campbell Clark dans le Globe.

Payette garde le flocon de neige : Julie Payette ne perdra pas sa nomination à l’Ordre du Canada, rapporte CBC. Un conseil consultatif présidé par le juge en chef de la Cour suprême Richard Wagner « a conclu qu’il n’y a pas de motifs suffisants pour aller plus loin pour le moment. »

– Stephen Maher

Source : www.macleans.ca

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

COVID-19 : l’Angleterre a levé la plupart des restrictions

Londres | L'Angleterre remet ses masques et ses pass sanitaires :...

La curiosité du chat d’un garçon conduit au sauvetage d’une femme de 93 ans en détresse

Un adolescent de la Nouvelle-Écosse est félicité par une famille reconnaissante après qu'une rencontre fortuite avec un chat l'a amené à découvrir une femme...

En 2022, toutes les décisions sont politiques

Depuis le début de la pandémie, de nombreux débats ont occupé l'espace...

Ducks at Canadiens : cinq choses à savoir

Liens du fil d'Ariane Des sports LNH Canadiens de Montréal ...

Santé : c’est d’une reconstruction dont nous avons besoin

Entre les Québécois et leur système de santé et de services sociaux,...

Kramberger : L’abri chauffant de l’ouest de l’île pourrait être sans abri d’ici avril, pouvez-vous aider ?

Liens du fil d'Ariane Gazette de l'Ouest-de-l'Île Nouvelles locales ...

Vous pourriez aimer

COVID-19 : l’Angleterre a levé la plupart des restrictions

Londres | L'Angleterre remet ses masques et ses pass sanitaires :...

La curiosité du chat d’un garçon conduit au sauvetage d’une femme de 93 ans en détresse

Un adolescent de la Nouvelle-Écosse est félicité par une famille reconnaissante après qu'une rencontre fortuite avec un chat l'a amené à découvrir une femme...

En 2022, toutes les décisions sont politiques

Depuis le début de la pandémie, de nombreux débats ont occupé l'espace...

Ducks at Canadiens : cinq choses à savoir

Liens du fil d'Ariane Des sports LNH Canadiens de Montréal ...