18.4 C
Montréal
18 août 2022 04:52
Accueil Politique Les Afghans à destination du Canada laissés dans le noir après l'annulation...

Les Afghans à destination du Canada laissés dans le noir après l’annulation de deux vols charters en provenance d’Islamabad

Nous suivre

Deux vols charters devant quitter Islamabad pour le Canada transportant des réfugiés afghans n’ont pas quitté le Pakistan cette semaine, a appris CBC News.

« C’était assez décevant d’apprendre que le vol avait été annulé », a déclaré Jameel Haqmall, un ancien employé d’une ONG canadienne qui a fui l’Afghanistan en mai avec sa famille après des mois de clandestinité.

« Tout était plein à craquer, tout le monde était d’humeur à voyager », a-t-il déclaré à CBC News depuis sa chambre d’hôtel à Islamabad mercredi matin.

Puis vint le courriel laconique de l’Organisation internationale des Nations Unies pour les migrations, énumérant le nom de Haqmall et celui des 23 membres de sa famille.

« Votre vol prévu vers le Canada pour le 29 est annulé pour le moment. Une fois que nous aurons un nouvel horaire, nous vous donnerons une mise à jour », lit-on.

C’était le deuxième vol annulé cette semaine. Le premier était à destination de Saskatoon lundi soir, et a également été annulé sans aucune explication. Les passagers sont arrivés à l’aéroport et ont reçu des cartes d’embarquement avant d’être informés qu’ils devaient partir.

Aucune explication pour les vols annulés n’a été fournie à Haqmall ou à sa famille par l’ONU, le gouvernement du Pakistan ou le gouvernement canadien. Onze vols précédents en provenance du Pakistan ont amené des Afghans au Canada au cours des derniers mois.

Les commentaires du député conservateur agacent le Pakistan

Les annulations interviennent peu de temps après que le gouvernement pakistanais a exprimé son indignation face aux récents commentaires du député conservateur Tom Kmiec à la Chambre des communes.

Le 17 juin, Kmiec a interrogé le gouvernement libéral sur son intention de dépenser 50 000 $ pour une visite en 2020 d’un général pakistanais, Qamar Javed Bajwa.

« Le général Bajwa a été accusé d’avoir renversé deux gouvernements au Pakistan. L’armée sous son commandement a été impliquée dans des violations des droits de l’homme et des exécutions extrajudiciaires et a des liens avec des groupes terroristes », a déclaré Kmiec.

Le 23 juin, le Quotidien Pakistan Le journal a rapporté que le ministère des Affaires étrangères du Pakistan avait convoqué le haut-commissaire du Canada pour discuter de ces propos.

Ce lundi, le ministre pakistanais de la Défense, Khawaja Asif, a fustigé le gouvernement canadien au Parlement pakistanais, suite aux propos tenus par le député de Calgary Shepard.

Le député conservateur Tom Kmiec a déclaré à la Chambre des communes plus tôt ce mois-ci que l’armée sous le commandement du général pakistanais Qamar Javed Bajwa « a été impliquée dans des violations des droits de l’homme et des exécutions extrajudiciaires et a des liens avec des groupes terroristes ». (Sean Kilpatrick/La Presse canadienne)

« Je crois que le législateur canadien ne représente pas son pays ou son peuple », a déclaré Asif.

Il n’est pas clair si les tensions diplomatiques entre les deux pays ont contribué aux annulations de vols. Mais le différend survient peu de temps après que le Pakistan a promis d’aider à accélérer le processus pour ceux qui fuient l’Afghanistan en délivrant des visas de transit temporaires pour faciliter les voyages vers des pays tiers.

Un responsable du gouvernement canadien, qui s’est exprimé à condition de ne pas être nommé car il n’est pas autorisé à s’exprimer sur le sujet, a déclaré « c’est un récit risqué de donner [Kmiec] autant de pouvoir », et a plutôt attribué les annulations à « un manque de communication au sein du gouvernement pakistanais ».

Haqmall a déclaré que les relations entre les deux pays ne devraient pas limiter les perspectives d’immigration de sa famille.

« J’espère que le gouvernement canadien pourra trouver une solution à ce problème le plus tôt possible », a-t-il déclaré.

Asad Ali Afghan, un ancien interprète militaire canadien qui se trouve au Pakistan avec sa famille en attente d’un vol pour le Canada, a déclaré que la plupart des familles d’Islamabad qui se sont introduites clandestinement à travers la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan ont maintenant obtenu l’autorisation légale de quitter le pays, mais restent Je ne sais pas quand cela se produira réellement, maintenant que deux vols ont été annulés.

Travail avec le Pakistan en cours : Ottawa

CBC News a contacté la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly et le ministre de l’Immigration Sean Fraser, mais n’a pas abordé directement la querelle diplomatique entre Ottawa et Islamabad, ni expliqué pourquoi les vols ont été annulés, mais ils ont déclaré qu’ils travaillaient sur des solutions.

« Nous avons l’intention de continuer à travailler avec le Pakistan pour trouver des solutions aux problèmes auxquels sont confrontés nos efforts », a déclaré le porte-parole de Joly, Adrien Blanchard, dans un communiqué, ajoutant que le Pakistan demeure « un partenaire géopolitique important pour le Canada en Asie du Sud ».

Le porte-parole de Fraser, Aidan Strickland, n’a pas pu fournir de calendrier pour la reprise des vols, invoquant des raisons de sécurité opérationnelle, mais a déclaré dans un communiqué que « chaque étape du processus présente un défi unique en fonction des circonstances », et le département s’est concentré sur déplacer les personnes rapidement et en toute sécurité.

Asad Ali Afghan, qui est à Islamabad depuis huit mois, a déclaré à CBC News qu’il ne pouvait pas penser à la dernière fois que des vols en provenance du Pakistan avaient été annulés ou retardés.

Le haut-commissariat du Pakistan à Ottawa a renvoyé les demandes de commentaires au ministère de l’Intérieur à Islamabad, qui n’a pas encore répondu.

Pendant ce temps, Kmiec a défendu son discours dans une déclaration à CBC News, affirmant que « les conservateurs veilleront toujours à ce que le gouvernement libéral en ait pour son argent et n’engage pas de dépenses frivoles ».

Source : www.cbc.ca

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Normes environnementales : les citoyens de Montréal-Est peu surpris de retrouver la Raffinerie CCR dans la liste

Les résidents de Montréal-Est ne sont pas surpris que la Raffinerie CCR,...

Qualité de l’air dans les écoles : le spectre de la 8ème vague vient assombrir la rentrée

Même si Québec se veut rassurant à l'approche de la rentrée scolaire,...

Recensement 2021 : le français continue de chuter au Québec et au Canada

Les voyants sont au rouge après la diffusion des données du recensement...

Un motard grièvement blessé à Rawdon

Un motocycliste a été grièvement blessé mercredi soir dans une collision à...

Vous pourriez aimer

Les Montréalais divisés face au déclin du français

Les Montréalais sont divisés sur la baisse importante du français dans la...

Normes environnementales : les citoyens de Montréal-Est peu surpris de retrouver la Raffinerie CCR dans la liste

Les résidents de Montréal-Est ne sont pas surpris que la Raffinerie CCR,...

Qualité de l’air dans les écoles : le spectre de la 8ème vague vient assombrir la rentrée

Même si Québec se veut rassurant à l'approche de la rentrée scolaire,...