-9.1 C
Montréal
23 janvier 2022 13:08
Accueil Politique Les listes de souhaits des premiers ministres pour 2022

Les listes de souhaits des premiers ministres pour 2022

Nous suivre

Pendant que l’homme joyeux en rouge fait sa liste et la vérifie deux fois, les premiers ministres canadiens ont leurs propres listes de souhaits pour l’homme en rouge d’Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau.

Plusieurs d’entre eux sont surmontés d’une augmentation du financement des soins de santé, dont le coût a grimpé en flèche en raison de la pandémie.

iPolitics a demandé aux premiers ministres des 13 provinces et territoires quelles étaient les trois choses qu’ils attendaient d’Ottawa l’année prochaine. Voici ce que les huit qui ont répondu ont dit.

Ontario

Le premier souhait du premier ministre progressiste-conservateur Doug Ford est un plus gros Transfert canadien en matière de santé, le programme qui aide les provinces et les territoires à payer pour les soins de santé qu’ils fournissent. Son bureau a déclaré que la part d’Ottawa du financement de la santé est tombée à une moyenne de 22% des coûts provinciaux, et le manque à gagner se situe dans les « milliards de dollars (qui) pourraient être utilisés pour améliorer les services de santé ».

Deuxièmement, la province compte 316 000 emplois vacants, et Ford veut que le gouvernement fédéral rende la vie plus abordable et laisse entrer plus d’immigrants économiques.

« Qu’il s’agisse de faire le plein à la pompe, de faire l’épicerie ou d’acheter une maison, le coût de la vie continue d’augmenter et les gens attendent de leurs gouvernements qu’ils (augmentent) l’abordabilité », a déclaré le bureau de Ford.

Enfin, le premier ministre veut continuer à travailler avec Ottawa pour construire des infrastructures, y compris pour le transport en commun.

Québec

Le premier vœu du premier ministre François Legault est aussi un transfert de santé plus important.

« Les systèmes de santé de toutes les provinces sont actuellement très fragiles », a déclaré un porte-parole du premier ministre. «Nous appelons à une augmentation des transferts de 22 à 35 pour cent, suivi

par une indexation de six pour cent par an. Les transferts devraient également venir « sans conditions ».

Deuxièmement, Legault veut « un contrôle total sur l’immigration » qui se produit dans le cadre du programme de regroupement familial, et qui représente le quart de tous les immigrants au Québec.

Et troisièmement, Ottawa « doit promettre de ne pas lancer, ni financer, une contestation judiciaire contre » le projet de loi 21, qui interdit le port de symboles religieux par les figures d’autorité, y compris les policiers et les enseignants.

Quel que soit le problème, cela revient au Québec de vouloir plus d’autonomie vis-à-vis d’Ottawa, a déclaré le porte-parole.

Les Territoires du Nord-Ouest

Combler les « écarts très importants » entre le Nord et le Sud du Canada est la priorité absolue de la première ministre Caroline Cochrane.

« Le coût très élevé de la vie, du logement et de l’énergie signifie que la vie dans le Nord n’est pas abordable, et les résidents des TNO souffrent de taux plus élevés de faim et d’insécurité alimentaire », a-t-elle déclaré. Ils ont également « moins d’options de garde d’enfants, (et plus) des sans-abri et des logements inadéquats ».

« Nous parlons souvent de reconstruire en mieux après une catastrophe », a déclaré Cochrane. « Dans le Nord du Canada, nous devons construire une grande partie de notre infrastructure pour la première fois — et le faire pour qu’elle puisse résister aux impacts de l’accélération du changement climatique.

Cela conduit à son deuxième élément de sa liste de souhaits : de l’argent pour s’adapter au changement climatique sur le territoire, que Cochrane a qualifié d’« investissement dans l’avenir de l’Arctique et de la planète entière ».

Troisièmement, Cochrane recherche des investissements pour aider les TNO à se remettre socialement et économiquement de la pandémie, y compris dans le secteur minier.

Le Yukon

Le premier ministre libéral Sandy Silver « se concentre (est) sur la voie de la réconciliation », a déclaré un porte-parole.

À cette fin, elle aimerait avoir plus d’accès aux services de santé, y compris en santé mentale.

Deuxièmement, de l’argent est nécessaire pour atténuer et s’adapter au changement climatique, comme pour les rénovations énergétiques qui réduisent les émissions.

Et troisièmement, son gouvernement veut qu’Ottawa investisse dans des infrastructures qui « font avancer l’économie verte, comme des solutions d’énergie propre dans le territoire ».

Manitoba

La première ministre progressiste-conservatrice Heather Stefanson a déclaré qu’elle avait dit à Trudeau ses principales priorités peu de temps après son entrée en fonction le 2 novembre.

Premièrement, elle veut qu’Ottawa appuie la réconciliation avec les peuples autochtones de la province.

Deuxièmement, elle a besoin de paiements de transfert de santé plus importants pour « soutenir les efforts vitaux de rétablissement en cours en cas de pandémie, traiter les arriérés chirurgicaux importants et améliorer la durabilité du système ».

Et troisièmement, elle veut des changements à la politique fédérale d’immigration qui aideront à combler les pénuries de main-d’œuvre au Manitoba et à stimuler sa reprise économique.

Et s’il y a de la place sur la liste, elle aimerait aussi qu’Ottawa investisse avec le Manitoba dans des « projets d’infrastructures essentielles et vertes ».

Nouvelle-Écosse

Le premier ministre progressiste-conservateur Tim Houston, qui a été élu cet été, a déclaré que les soins de santé, en particulier les soins de santé mentale, étaient n ° 1 sur sa liste.

« Nous avons l’intention de faire de la Nouvelle-Écosse la première province offrant un accès véritablement universel aux soins de santé mentale », a déclaré Houston, et des fonds fédéraux contribueraient à « accélérer cela ». La province veut également qu’Ottawa aide à payer une « ligne nationale d’urgence en santé mentale 9-8-8 ».

Deuxièmement, avec la population de la province approchant le million, Houston a déclaré qu’il voulait qu’elle atteigne les deux millions d’ici 2060 en faisant venir 25 000 personnes par an.

« Pour ce faire, nous avons besoin du soutien du gouvernement fédéral pour : réduire les délais de traitement des demandeurs de résidence permanente ; augmenter nos numéros d’allocation d’immigration; et (offrir plus de formation pour répondre) à nos besoins sur le marché du travail », a déclaré Houston.

Citant l’adoption récente de la législation environnementale de son gouvernement, Houston a déclaré que sa troisième demande était qu’Ottawa l’aide à « compléter la boucle de l’Atlantique et s’associer à des projets d’énergie plus propres ».

Terre-Neuve-et-Labrador

Les soins de santé figurent également en tête de liste du premier ministre libéral Andrew Furey. Parce que sa population est la plus âgée au Canada et a la mortalité la plus élevée due au cancer, aux maladies respiratoires, au diabète, aux maladies cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux, sa province dépense « le plus par habitant en soins de santé, avec certains des résultats les plus faibles ».

« Un partenaire fédéral solide est essentiel pour améliorer les résultats en matière de santé des Terre-Neuviens et des Labradoriens et assurer un changement à long terme », a-t-il déclaré.

Le changement climatique est le prochain, et Furey affirme que les investissements technologiques sont essentiels pour « stimuler une croissance économique propre et inclusive et soutenir la transition énergétique mondiale ».

Les changements apportés à la politique d’immigration arrivent en troisième position, car la province a besoin de travailleurs qualifiés, mais fait face à un « déclin constant de la population », a déclaré Furey, notant les dommages qu’il cause à l’économie.

« Travailler en collaboration avec le gouvernement du Canada est essentiel à (nos) efforts continus pour accueillir de plus en plus de nouveaux arrivants pour vivre et travailler dans la province », a-t-il déclaré.

Nunavut

PJ Akeeagok, qui est devenu le nouveau premier ministre du Nunavut le 17 novembre, a déclaré que le territoire a « de nombreux besoins urgents et nécessite des investissements urgents pour être à égalité avec le reste du Canada ».

Il a déclaré que les Nunavummiut (Inuit du Nunavut) voulaient trois choses qui sont « immédiatement nécessaires » et que son nouveau gouvernement défendra à Ottawa : les soins aux personnes âgées, les soins de santé mentale et le logement.

Cet article a été publié pour la première fois dans le iPolitics Holiday Magazine qui a été imprimé début décembre.

Plus d’iPolitics

Source : ipolitics.ca

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Le Canadien Jacob Panetta suspendu indéfiniment par la ECHL pour un geste apparemment raciste

La ECHL a agi rapidement dimanche, suspendant indéfiniment le défenseur des Icemen de Jacksonville Jacob Panetta, dans l'attente d'une audience, pour un geste raciste...

Près de 60 % des Canadiens disent avoir de la difficulté à nourrir adéquatement leur famille

Un sondage de la firme Angus Reid rendu public vendredi révèle que...

Geste raciste sur Subban : son bourreau renfloue

Jacob Panetta a été suspendu indéfiniment par la ECHL dimanche après avoir...

Deux fois plus de cannabis au volant depuis la légalisation ?

Le nombre de Canadiens qui osent prendre la route après avoir consommé...

Les hospitalisations liées au COVID-19 chutent à nouveau alors que le Québec signale 33 décès

Liens du fil d'Ariane Des nouvelles Nouvelles locales Le nombre...

Mikko Koskinen et les Oilers voient la lumière au bout du tunnel

Après avoir été critiqué par son entraîneur récemment, Mikko Koskinen s'est levé samedi, étant l'un des principaux artisans d'une victoire...

Vous pourriez aimer

Le Canadien Jacob Panetta suspendu indéfiniment par la ECHL pour un geste apparemment raciste

La ECHL a agi rapidement dimanche, suspendant indéfiniment le défenseur des Icemen de Jacksonville Jacob Panetta, dans l'attente d'une audience, pour un geste raciste...

Près de 60 % des Canadiens disent avoir de la difficulté à nourrir adéquatement leur famille

Un sondage de la firme Angus Reid rendu public vendredi révèle que...

Geste raciste sur Subban : son bourreau renfloue

Jacob Panetta a été suspendu indéfiniment par la ECHL dimanche après avoir...

Deux fois plus de cannabis au volant depuis la légalisation ?

Le nombre de Canadiens qui osent prendre la route après avoir consommé...