-8.7 C
Montréal
23 janvier 2022 14:22
Accueil Santé Coronavirus: ce qui se passe au Canada et dans le monde vendredi

Coronavirus: ce qui se passe au Canada et dans le monde vendredi

Nous suivre

Le dernier:

La Nouvelle-Écosse a annoncé jeudi qu’elle intensifierait son programme de rappel du vaccin COVID-19, car la variante Omicron du nouveau coronavirus continuait de générer un nombre élevé de cas dans cette province et ailleurs au Canada atlantique.

À partir de la semaine prochaine, la Nouvelle-Écosse accélérera son approche en fonction de l’âge décroissant pour les rappels afin d’inclure les 30 ans et plus, a déclaré le premier ministre Tim Houston aux journalistes. Environ 500 000 personnes âgées de 30 à 49 ans deviendront éligibles à un rappel en janvier.

« Nous devons nous concentrer sur le renforcement », a déclaré Houston. « Nous savons que le fait d’être vacciné protège les gens, en particulier contre les maladies graves, et nous savons que le rappel offre une protection accrue. »

Les responsables de la santé ont identifié 511 nouveaux cas de COVID-19 jeudi et ont déclaré qu’il y avait 5 106 infections actives. Au total, 7 594 cas ont été signalés au cours des deux dernières semaines. Les autorités ont déclaré que 25 personnes avaient été hospitalisées pour la maladie, dont trois patients en soins intensifs.

Le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef, a déclaré que la santé publique surveille de près les hospitalisations.

« Jusqu’à présent, c’est très faible, environ 0,5% », a déclaré Strang aux journalistes, faisant référence au pourcentage de cas qui aboutissent à l’hôpital. « C’est à la hausse mais nous observons une hausse modérée, ce qui apporte un certain confort mais ce n’est pas non plus suffisant pour se détendre à ce stade. »

Strang a déclaré que la vitesse de la variante hautement infectieuse d’Omicron signifie que le virus se déplacera rapidement dans la population. Ce qui est important, a-t-il ajouté, c’est de ralentir la propagation afin que le système de santé ne soit pas submergé.

Dans Île-du-Prince-Édouard, La Dre Heather Morrison, administratrice en chef de la santé publique, a déclaré que les preuves émergentes indiquant que la variante Omicron est relativement légère à modérée dans ses effets signifient que le virus dans sa province commence à passer d’un « état pandémique à endémique ».

« Ce qui signifie qu’il y aura à un moment donné une transmission stable de ce virus », a déclaré Morrison aux journalistes, alors que le Premier ministre présentait un plan visant à rétablir un régime d’avantages financiers pour les travailleurs touchés.

L’île a signalé jeudi un record d’une seule journée de nouveaux cas de COVID-19, avec 169 nouvelles infections. Morrison a déclaré que la source d’environ 20% des nouveaux cas était inconnue, indiquant une propagation communautaire. Trois personnes étaient hospitalisées à cause de la maladie, tandis que cinq autres patients hospitalisés pour des raisons non liées au COVID-19 ont été testés positifs.

Pendant ce temps, les responsables de la santé en Terre-Neuve-et-Labrador a déclaré 349 nouveaux cas de COVID-19 jeudi, battant le record de 312 cas sur une journée de mercredi. Il y a eu 1 428 infections actives signalées dans la province et une personne était hospitalisée pour la maladie.

Nouveau-Brunswick a signalé 572 nouveaux cas de COVID-19 jeudi et deux autres décès attribués au virus. Il y avait 40 personnes hospitalisées atteintes de la maladie, dont 16 en soins intensifs. Les responsables provinciaux devraient tenir une réunion d’information vendredi matin pour discuter des procédures de test, de traçage et d’isolement « à la lumière de la variante dominante d’Omicron ».

-De la Presse canadienne et de CBC News, dernière mise à jour à 7 h HE

Ce qui se passe partout au Canada

REGARDER | Québec rétablit le couvre-feu et resserre les restrictions pour freiner la propagation de la COVID-19 :

Québec rétablit le couvre-feu et resserre les restrictions pour freiner la propagation de la COVID-19

Les résidents du Québec seront à nouveau confrontés à un couvre-feu en soirée, à compter de 17 h le soir du Nouvel An, alors que la province bat son record COVID-19 d’une seule journée. En Ontario, on dit aux résidents présentant des symptômes de supposer qu’ils ont COVID-19 et de sauter un test PCR, alors que la province a du mal à faire face à une augmentation de la demande de tests. 2:28

Pour plus de détails sur la situation dans votre province et territoire – y compris les dernières hospitalisations et la capacité des soins intensifs, ainsi que des détails sur la façon dont les provinces gèrent la demande croissante de tests – cliquez sur la couverture locale ci-dessous. La capacité de test étant mise à rude épreuve, les experts affirment que le nombre réel de cas est probablement beaucoup plus élevé que celui signalé. Les données d’hospitalisation au niveau régional évoluent également, plusieurs provinces affirmant qu’elles commenceront à déclarer des données plus précises qui séparent le nombre de personnes hospitalisées en raison de COVID-19 de celles hospitalisées pour un autre problème médical qui se révèlent également positives pour COVID.

Dans le centre du Canada, une interdiction des rassemblements privés est maintenant en vigueur dans Québec et un couvre-feu COVID-19 devrait commencer à 22 h. Le premier ministre François Legault a annoncé les nouvelles restrictions lors d’une conférence de presse jeudi à Montréal.

Legault a déclaré que les hôpitaux de la province risquaient d’être débordés alors que le nombre de patients atteints de COVID-19 continue d’augmenter et que les hospitalisations liées à la maladie ont doublé en une semaine. Le Premier ministre a également ordonné aux restaurants de fermer leurs salles à manger et a déclaré que les cours en personne dans les écoles, les universités et les collèges ne reprendraient qu’au moins le 17 janvier. Les lieux de culte ont également été fermés, à l’exception des funérailles qui seront limité à 25 personnes.

Ontario, qui connaît également une augmentation des cas, retarde la rentrée scolaire de deux jours et réorganise les règles de test et d’isolement, alors que les cas quotidiens de COVID-19 continuent de battre des records. Les cours devaient reprendre lundi dans une grande partie de la province, mais les vacances se termineront désormais mercredi.

Le médecin-hygiéniste en chef, le Dr Kieran Moore, a également annoncé que les tests PCR financés par l’État ne seront désormais disponibles que pour les personnes à haut risque qui présentent des symptômes ou risquent de contracter une maladie grave due à COVID-19.

Dans les provinces des Prairies, Manitoba a enregistré jeudi un sommet en une seule journée de 1 123 cas de COVID-19, avec trois décès supplémentaires. Lanette Siragusa, infirmière en chef de Manitoba Shared Health, a déclaré que le nombre de personnes hospitalisées – 190 – est le plus élevé que la province ait connu depuis la troisième vague.

Saskatchewan Le premier ministre Scott Moe a déclaré jeudi que le gouvernement changeait la mesure de la façon dont il suit les infections au COVID-19 alors que la province voit une augmentation des cas, mais une diminution des hospitalisations. Moe a déclaré qu’il n’apporterait aucune nouvelle ordonnance ou restriction de santé publique, car les vaccins et les tests réguliers réduisent le nombre de problèmes de santé mortels causés par la variante Omicron de COVID-19. Jeudi, la province comptait 79 personnes hospitalisées liées au COVID-19, dont 14 en soins intensifs. La mise à jour de Moe est intervenue alors que la province a signalé 589 nouveaux cas et quatre décès supplémentaires.

Alberta, quant à lui, retarde le retour à la maternelle dans les classes de 12e année jusqu’au 10 janvier, car il constate une augmentation des cas de COVID-19.

Dans le nord, yukonnais jeudi a signalé 34 nouveaux cas de COVID-19, tandis que Nunavut signalé 20 cas supplémentaires. le Territoires du nord-ouest, qui a vu plus de 30 nouveaux cas, annonce qu’il retarderait également le retour à l’apprentissage à l’école au 10 janvier.

Dans Colombie britannique, les responsables de la santé ont vu 4 383 nouveaux cas de COVID-19 jeudi avec un décès supplémentaire. L’agent de santé de la province, le Dr Bonnie Henry, dans une interview de fin d’année avec CBC News, a déclaré que le virus deviendrait éventuellement endémique, mais elle a averti qu’il restait encore de nombreuses inconnues sur ce qui allait arriver.

-De la Presse canadienne et de CBC News, dernière mise à jour à 7 h HE

Ce qui se passe dans le monde

Un membre du personnel du Sheba Medical Center reçoit lundi une quatrième dose de vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19, à Ramat Gan, en Israël. (Tsafrir Abayov/The Associated Press)

Vendredi matin, environ 286,5 millions de cas de COVID-19 avaient été signalés dans le monde, selon le traqueur de coronavirus de l’Université Johns Hopkins. Le nombre de morts dans le monde s’élevait à plus de 5,4 millions.

Dans le Moyen-Orient, Israël doit procéder à une deuxième injection de rappel du vaccin COVID-19 pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli, a déclaré jeudi le haut responsable de la santé du gouvernement, mais une décision finale sur une utilisation plus large est toujours en attente.

Dans L’Europe , la Grande-Bretagne a approuvé la pilule COVID-19 de Pfizer pour les patients de plus de 18 ans qui ont une infection légère à modérée et qui courent un risque élevé d’aggravation de leur maladie. L’approbation intervient alors que le pays se démène pour renforcer ses défenses face à l’augmentation rapide du nombre de cas. Sur la base des données, la pilule, Paxlovid, est la plus efficace lorsqu’elle est prise pendant les premiers stades de COVID-19, a déclaré vendredi l’Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA), recommandant que le médicament soit utilisé dans les cinq jours suivant le début de symptômes.

Dans Afrique, L’Afrique du Sud a levé le couvre-feu de minuit à 4 heures du matin sur les déplacements des personnes avec effet immédiat, estimant que le pays a dépassé le pic de sa quatrième vague de COVID-19 entraînée par la variante Omicron.

Dans le Asie-Pacifique région, les nouvelles infections à coronavirus ont de nouveau grimpé en flèche en Australie vendredi pour atteindre un record de plus de 32 000, quelques jours seulement après avoir dépassé les 10 000 pour la première fois. Alors que les hospitalisations et les décès ont augmenté depuis la flambée, jusqu’à présent, ils n’ont pas atteint les niveaux comparatifs observés lors des épidémies précédentes.

Pendant ce temps, la Corée du Sud dit qu’elle prolongera ses règles de distanciation sociale les plus strictes de deux semaines supplémentaires pour essayer de réduire les cas critiques et de se prémunir contre la variante Omicron.

Dans le Amériques, le vaccin Pfizer et BioNTech COVID-19 a causé pour la plupart des effets secondaires bénins chez les enfants âgés de 5 à 11 ans, selon les données publiées jeudi par les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis.

-De l’Associated Press et de Reuters, dernière mise à jour à 7 h 05 HE



Source : www.cbc.ca

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Comment la passion pour le hockey a aidé un Manitobain atteint de paralysie cérébrale à affronter la réaction de la société à son égard

Cette chronique à la première personne est l'expérience d'Alex Lytwyn, qui vit avec une paralysie cérébrale et est ambassadeur de Manitoba Possible. Pour plus...

Une aventure olympique pour Devon Levi ?

Le Québécois Devon Levi serait l'un des gardiens qui représentera le Canada...

Les Canadiens envisagent l’épargne comme passe-temps pandémique en 2022, selon un sondage

Contenu de l'article Les Canadiens ont un nouveau passe-temps pandémique pour commencer la nouvelle année. Contenu de l'article Selon Google Trends, l'épargne...

Huit ans après la tragédie de l’Isle-Verte, qu’est-ce qui a changé ?

Huit ans plus tard, la résidence havraise continue de se remettre tranquillement...

Todd: La Major League Baseball donne un autre coup de pied dans les dents à Montréal

Liens du fil d'Ariane Des sports Canadiens de Montréal Le hockey...

Avec Omicron, la fin de la pandémie est « plausible »

La variante Omicron, qui pourrait infecter 60% des Européens d'ici mars, a...

Vous pourriez aimer

Comment la passion pour le hockey a aidé un Manitobain atteint de paralysie cérébrale à affronter la réaction de la société à son égard

Cette chronique à la première personne est l'expérience d'Alex Lytwyn, qui vit avec une paralysie cérébrale et est ambassadeur de Manitoba Possible. Pour plus...

Une aventure olympique pour Devon Levi ?

Le Québécois Devon Levi serait l'un des gardiens qui représentera le Canada...

Les Canadiens envisagent l’épargne comme passe-temps pandémique en 2022, selon un sondage

Contenu de l'article Les Canadiens ont un nouveau passe-temps pandémique pour commencer la nouvelle année. Contenu de l'article Selon Google Trends, l'épargne...

Huit ans après la tragédie de l’Isle-Verte, qu’est-ce qui a changé ?

Huit ans plus tard, la résidence havraise continue de se remettre tranquillement...