-9.1 C
Montréal
23 janvier 2022 12:35
Accueil Santé Dans cet hôpital de l'Ontario, ce sont surtout les non vaccinés qui...

Dans cet hôpital de l’Ontario, ce sont surtout les non vaccinés qui submergent l’USI

Nous suivre

Après avoir atterri à l’hôpital le jour de Noël, Randy Samms a passé des heures à se demander à quel point il était sur le point de mourir du COVID-19. Maintenant, il attend avec impatience une occasion qu’il a longtemps évitée : le jour où il se fera vacciner.

« J’avais peur du vaccin », a déclaré Samms, assis sur une chaise à côté de son lit d’hôpital dans le service COVID-19 de Bluewater Health à Sarnia, en Ontario. Maintenant, cependant, « je dirais: » Faites-vous absolument vacciner. «  »

Il est toujours en convalescence après avoir passé deux semaines dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital, où Samms a appris qu’il était sur le point d’être mis sous assistance respiratoire. Bien qu’il ait pu quitter les soins intensifs il y a quelques jours, il a parfois encore du mal à respirer.

Au cours des dernières semaines, l’unité de soins intensifs de 14 lits de l’hôpital a été submergée de patients atteints de COVID-19, dont la grande majorité n’avaient pas reçu leurs vaccins.

Le Bureau de santé publique de Lambton, qui dessert Sarnia et sa région environnante dans le sud-ouest de l’Ontario, a l’un des taux de vaccination les plus bas de la province, avec 77 % de la population admissible entièrement vaccinée. La moyenne ontarienne est de 82 %.

Cette semaine, CBC News a obtenu l’accès aux soins intensifs de Bluewater Health et à son service COVID-19 spécialement désigné.

Lorsque Samms a entendu qu’un journaliste se trouvait dans le couloir, il a signalé qu’il souhaitait partager son histoire. « Cela aurait pu être bien pire », a-t-il déclaré dans une interview. « J’ai de la chance de vivre. »

REGARDER | Un aperçu du service COVID-19 dédié de Bluewater Health :

Les patients pour la plupart non vaccinés submergent une unité de soins intensifs de l’Ontario

La plupart des patients non vaccinés accablent les soins intensifs d’un hôpital de Sarnia, en Ontario, et certains rentreront chez eux avec une nouvelle perspective sur le COVID-19, le vaccin et la vie. 3:39

Samms, 64 ans, qui est de la région de Sarnia, a déclaré qu’il avait été découragé de se faire vacciner contre le COVID-19 après avoir entendu parler des effets secondaires de sa fille et d’un étudiant coopératif dans son entreprise.

Il a été démontré que les vaccins approuvés pour utilisation au Canada offrent une protection contre les symptômes graves de la COVID-19, et de nombreuses études ont indiqué que les risques posés par la maladie l’emportent largement sur les risques d’effets indésirables.

C’est un message qu’il veut maintenant partager avec les autres : « N’ayez pas peur du vaccin », a déclaré Samms. « Vous ne voulez certainement pas être mis sous assistance respiratoire ou être éteint, car cela pourrait vous coûter la vie. »

Samms a déclaré avoir visité Niagara Falls, en Ontario, environ une semaine avant Noël. Quelques jours après ce voyage, il a commencé à ressentir des symptômes. Puis, le 25 décembre, « je n’en pouvais plus », a-t-il déclaré. « C’est pourquoi je me suis retrouvé ici. »

Il a rencontré un hôpital presque plein, le personnel de Bluewater assumant le fardeau à la fois d’un afflux de patients malades et de collègues se sentant malades ou isolés. « Je n’arrivais pas à croire à quel point c’était grand et à quel point c’était occupé », se souvient Samms.

Sa femme est également tombée malade, perdant son odorat et son goût et crachant du sang. Pendant qu’elle récupère à la maison, le couple ne peut se voir que sur FaceTime. Samms a déclaré qu’il s’attend à ce qu’ils soient tous les deux vaccinés dès qu’ils le pourront.

Le Dr Mike Haddad est le chef de cabinet de Bluewater Health. (Michael Cole/CBC)

Le Dr Mike Haddad, chef du personnel de l’hôpital, a déclaré qu’il peut être délicat de soulever la question de l’inoculation à des patients malades non vaccinés. Le personnel se concentre toujours d’abord sur le traitement, a-t-il dit, et recommande plus tard de se faire vacciner – après le séjour à l’hôpital.

« Je ne parle pas de vaccination tout de suite », a déclaré Haddad. « Certains patients me disent d’eux-mêmes : ‘J’aimerais avoir le vaccin.’ Certains d’entre eux disent qu’ils n’y croient pas de toute façon. »

Jeudi, Bluewater Health a déclaré que 75% des patients COVID-19 dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital n’étaient pas vaccinés. Ces derniers jours, a déclaré Haddad, la proportion atteignait 100 %.

C’est un taux plus élevé que ce que l’on observe partout en Ontario, où un peu plus de la moitié des personnes nécessitant des soins intensifs ne sont pas vaccinées.

Un jeune patient COVID « vient de s’évanouir »

Dans une pièce au bout du couloir de Samms se trouve Jordan Ayers, 21 ans; il regarde du sport sur la petite télé au-dessus de son lit.

« Je n’aurais jamais pensé que je serais ici, mais je le suis », a-t-il déclaré.

COVID-19 a déchiré sa famille, infectant d’abord sa nièce, sa sœur et sa mère. Puis le 2 janvier, quand Ayers s’est levé pour aller aux toilettes à la maison, il s’est effondré. Il se souvient à peine de ce qui s’est passé dans les jours qui ont suivi.

« Je suppose que je viens de m’évanouir », a-t-il déclaré. « Et puis je me suis retrouvé dans une ambulance qui s’est retrouvée ici. »

Jordan Ayers, 21 ans, a dû être transporté d’urgence à l’hôpital après avoir contracté le COVID-19 et s’être effondré à la maison. Il a ensuite été mis sous assistance respiratoire et se remet maintenant. (Thomas Daigle/CBC)

Le personnel de l’hôpital a constaté que son niveau d’oxygène était si bas qu’il a ensuite dû être admis aux soins intensifs et mis sous assistance respiratoire. Il récupère maintenant dans le service COVID-19 et accumule suffisamment de force pour marcher à nouveau.

Bien qu’il soit inhabituel pour un patient si jeune d’avoir besoin de soins aussi aigus pour la maladie, le personnel de Bluewater Health affirme avoir remarqué un nouveau profil de patient depuis le début de la vague Omicron.

« Nous voyons beaucoup de personnes plus jeunes et plus malades – et en envoyons beaucoup aux soins intensifs », a déclaré l’infirmière autorisée Aleeza Dobson, qui s’occupe des patients dans le service COVID-19. « C’est assez écrasant. »

Plus tôt ce mois-ci, la situation est devenue si inquiétante que Bluewater Health a publié une lettre ouverte à la communauté, notant qu’elle avait plus que quadruplé le nombre de patients COVID-19 à l’hôpital, passant de sept à 31.

« Notre unité de soins intensifs voit des patients COVID plus jeunes – dont beaucoup sont dans des situations difficiles. La plupart des patients atteints d’une maladie COVID grave ne sont pas encore vaccinés et nous avons des discussions sur la fin de vie avec les familles de patients de toutes les catégories d’âge – pas seulement les personnes plus âgées », a déclaré le lettre lue.

En plus de rouvrir le service COVID dédié, l’hôpital a fermé toutes les chirurgies sauf les plus urgentes, tandis que le nombre de membres du personnel en congé de maladie a augmenté de près de cinq fois sa moyenne. Les infirmières de l’hôpital ont également déclaré à CBC que plusieurs collègues avaient pris leur retraite pendant la pandémie et que le personnel restant avait ressenti la pression supplémentaire.

Bluewater Health a connu une augmentation spectaculaire des admissions liées au COVID-19 ces dernières semaines. (Sue Reid/CBC)

Mais Haddad a déclaré qu’il espère que Bluewater Health a vu le pic des admissions à l’hôpital liées au COVID dans cette vague, notant que l’augmentation des hospitalisations dans la région a commencé à la mi-décembre, plus tôt que dans d’autres parties de la province.

« Je pense honnêtement que nous sommes comme un indicateur », a-t-il déclaré. « J’ai l’impression que le reste de l’Ontario a probablement deux semaines de retard sur nous. »

Haddad souligne également l’expérience de certains autres pays au milieu de la vague provoquée par Omicron, où les infections et les hospitalisations ont diminué aussi vite qu’elles ont augmenté. Il espère voir la même chose partout en Ontario.

« J’espère que ce sera une montée rapide puis une descente. »

Source : www.cbc.ca

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Geste raciste sur Subban : son bourreau renfloue

Jacob Panetta a été suspendu indéfiniment par la ECHL dimanche après avoir...

Deux fois plus de cannabis au volant depuis la légalisation ?

Le nombre de Canadiens qui osent prendre la route après avoir consommé...

Les hospitalisations liées au COVID-19 chutent à nouveau alors que le Québec signale 33 décès

Liens du fil d'Ariane Des nouvelles Nouvelles locales Le nombre...

Mikko Koskinen et les Oilers voient la lumière au bout du tunnel

Après avoir été critiqué par son entraîneur récemment, Mikko Koskinen s'est levé samedi, étant l'un des principaux artisans d'une victoire...

COVID-19 : 3 283 Québécois hospitalisés | JDM

Le nombre de Québécois hospitalisés en raison de la COVID s'élève à...

Petits pas pour le défenseur des Canadiens Petry | Bonus HI/O

Contenu de l'article Dans cet épisode bonus, nos panélistes – le chroniqueur de la Montreal Gazette Stu Cowan, le chroniqueur de la Montreal...

Vous pourriez aimer

Geste raciste sur Subban : son bourreau renfloue

Jacob Panetta a été suspendu indéfiniment par la ECHL dimanche après avoir...

Deux fois plus de cannabis au volant depuis la légalisation ?

Le nombre de Canadiens qui osent prendre la route après avoir consommé...

Les hospitalisations liées au COVID-19 chutent à nouveau alors que le Québec signale 33 décès

Liens du fil d'Ariane Des nouvelles Nouvelles locales Le nombre...

Mikko Koskinen et les Oilers voient la lumière au bout du tunnel

Après avoir été critiqué par son entraîneur récemment, Mikko Koskinen s'est levé samedi, étant l'un des principaux artisans d'une victoire...