-15.5 C
Montréal
17 janvier 2022 04:33
Accueil Santé Taxe sur les vaccins : une fausse bonne idée

Taxe sur les vaccins : une fausse bonne idée

Nous suivre

Partout au pays, la proposition surprise de François Legault d’imposer une contribution spéciale santé d’un « montant important » aux non vaccinés fait bouger les choses. Même Justin Trudeau a été bombardé de questions sur le sujet hier.

Faire payer aux non vaccinés une partie des soins qu’ils auraient pu éviter en se faisant vacciner semble en effet séduisant. Avec notre système de santé au bord de l’effondrement, l’idée ressemble à une justice immanente, mais elle est trompeuse.

Voici pourquoi

1. L’envie de vengeance, même si la colère des vaccinés est légitime, ne peut servir de moteur aux politiques publiques, même en période de pandémie.

2. Qu’est-ce qui n’est pas interdit d’être permis, tant que le gouvernement Legault n’impose pas la vaccination aux 11 % de récalcitrants, comment peut-il justifier de les taxer pour un choix qu’il les laisse libres de faire ? ?

3. Seul le non-respect d’une obligation légale, comme le port de la ceinture de sécurité dans un véhicule, devrait entraîner des sanctions. Financiers ou autres.

4. L’urgence sanitaire étant réelle et coûteuse sur plusieurs fronts, c’est d’ailleurs pourquoi, et sans turbulences, le gouvernement fédéral impose déjà la vaccination sur plusieurs catégories d’emplois et d’activités. Pas de taxe anti-impôt dans son sac.

C’est aussi pourquoi, sans prendre position sur l’idée de M. Legault, Justin Trudeau a néanmoins pris plaisir hier à le rappeler devant les caméras. Cependant, même si la loi québécoise sur la santé publique l’autorise à le faire en cas d’urgence sanitaire, le gouvernement Legault refuse de le suivre dans cette direction.

Pour protéger les non vaccinés d’eux-mêmes et du reste de la société, son choix est plutôt d’essayer de les inciter à se faire vacciner ou à rester chez eux en leur imposant d’avoir un passeport de vaccination dans certains endroits restreints. Mais que fera-t-il s’il en reste encore trop ?

S’il forçait la vaccination, il n’y aurait pas de Guantanamo ici pour l’antivax.

5. Les personnes non vaccinées ont le droit d’accéder aux soins de santé. Et ce, sans leur imposer ce qui, en fait, serait un ticket modérateur rétroactif.

6. Le risque de créer un dangereux précédent, imposant des coûts supplémentaires à certaines catégories de citoyens aux comportements jugés préjudiciables, serait d’autant plus concret.

sept. Partant du fait que les non vaccinés ne sont pas tous des conspirateurs enragés, comment envisager de taxer ceux qui ne sont pas vaccinés car trop isolés, pauvres, souffrent de maladie mentale sans suivi, sont handicapés sans soutien ni famille, ont des croyances irrationnelles, etc.

8. Les plus aisés non vaccinés auront les moyens de s’en passer.

Bref, seule l’obligation de vaccination voire une application beaucoup plus large du passeport vaccinal, y compris dans n’importe quel lieu de travail, aurait de meilleures chances d’être plus équitable et plus efficace.

Du moins, si le véritable objectif est d' »apprendre à vivre » avec COVID-19 plus librement tout en sauvegardant les lambeaux restants de notre pauvre système de santé.

D’ici là, le gouvernement a aussi d’autres travaux urgents à faire : notamment mieux ventiler les écoles ; accélérer la 3e dose ; distribuer beaucoup plus de tests rapides; reconnaître l’efficacité supérieure des masques de type N95 et les fournir largement.

Le premier ministre le sait. C’est certain.

Source : www.journaldemontreal.com

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Des centaines de passagers aériens ont bafoué les règles du masque en vol en 2021

Plus de 1 700 passagers ont refusé de porter des masques lors de vols sur des transporteurs aériens canadiens l'année dernière – un problème...

Un légendaire bombardier à eau autrefois utilisé pour lutter contre les incendies de forêt en Colombie-Britannique en vente pour 5 millions de dollars

L'un des avions les plus célèbres de l'histoire de la Colombie-Britannique, un bombardier à eau Martin Mars utilisé pour transporter et larguer de grandes...

Usine Eastway Tank à Ottawa: les restes de quatre personnes retrouvés sur le site de l’explosion

Des restes humains ont été découverts sur le site de l'exposition de...

La victime d’un ex violent mal protégé par le système

Une femme qui a été enlevée et agressée par son ex-mari, un...

Hors de portée de la justice, Mukendi joue les braves

Ridiculisé par l'agresseur sexuel Paul Mukendi depuis maintenant cinq mois, le Directeur...

Meilleur buteur des Kings sur le protocole

Les Kings de Los Angeles ont soumis dimanche le nom de l'attaquant...

Vous pourriez aimer

Des centaines de passagers aériens ont bafoué les règles du masque en vol en 2021

Plus de 1 700 passagers ont refusé de porter des masques lors de vols sur des transporteurs aériens canadiens l'année dernière – un problème...

Un légendaire bombardier à eau autrefois utilisé pour lutter contre les incendies de forêt en Colombie-Britannique en vente pour 5 millions de dollars

L'un des avions les plus célèbres de l'histoire de la Colombie-Britannique, un bombardier à eau Martin Mars utilisé pour transporter et larguer de grandes...

Usine Eastway Tank à Ottawa: les restes de quatre personnes retrouvés sur le site de l’explosion

Des restes humains ont été découverts sur le site de l'exposition de...

La victime d’un ex violent mal protégé par le système

Une femme qui a été enlevée et agressée par son ex-mari, un...