-13.9 C
Montréal
18 janvier 2022 11:45
Accueil Sport Hockey Canadien : Jeff Gorton sera le patron

Canadien : Jeff Gorton sera le patron

Nous suivre

Le limogeage de Marc Bergevin et l’embauche de Jeff Gorton ont fait couler tellement d’encre ce week-end que la variante Omicron a failli être reléguée aux oubliettes. Et il n’a pas fini de parler.

D’abord parce qu’on ne connaît toujours pas l’identité de la personne à qui sera confié le poste de directeur général. Mais aussi parce que le discours de Geoff Molson n’a pas permis de déterminer avec certitude qui sera le patron de qui.

« Je peux me tromper, mais je ne peux pas croire que Jeff ait accepté ce poste sans être certain qu’il avait le dernier mot dans les décisions concernant le hockey.

Celui qui parle est Larry Brooks. Affecté à la couverture des Rangers pendant plusieurs décennies et membre du Hockey Hall of Fame, le journaliste du New York Post a couvert toutes les étapes de l’association de l’Américain avec les Rangers.

De son embauche en tant que recruteur professionnel en 2007 à son licenciement en mai dernier.

« Sa plus grande qualité est sa capacité à trouver des talents et du personnel compétent, à réaliser des transactions et à construire des formations. C’est généralement ce que vous recherchez chez un directeur général », explique Brooks, qui a également été vice-président des communications des Devils de 1982 à 1992.

Patient et posé

Bien sûr, son parcours n’est pas parfait. Aucun PDG n’a un CV propre. Cependant, Gorton a démontré ce talent au fil des ans avec les acquisitions de Mika Zibanejad, Artemi Panarin, Ryan Strome (pratiquement acquis pour rien) et Adam Fox.

En fait, Brooks le décrit comme un hockeyeur calme et serein qui ne cède pas à la panique et qui ne fait pas de transactions précipitées.

« Ce n’est pas quelqu’un qui agit sous l’emprise de l’émotion. C’est un gars très réfléchi. En fait, il est plus du type patient », a décrit Brooks.

Tellement patiente, même, que son propriétaire a trouvé que la reconstruction que l’équipe avait annoncée en février 2018 n’allait pas assez vite à son goût.

«C’est pourquoi il a été licencié et non à cause de toute la saga entourant Tom Wilson et la sortie de l’équipe qui a ordonné la démission de George Parros (directeur du département de la sécurité des joueurs). C’est arrivé presque en même temps, mais ce n’était qu’une coïncidence. C’était déjà prévu », a déclaré Brooks.

Deux vieux gardiens

De l’avis de James Dolan, propriétaire des Rangers, le moment était venu de passer à l’étape suivante. Il fallait entourer les joueurs talentueux et adroits par d’autres, plus agressifs et combatifs.

« Le propriétaire n’aimait surtout pas que les Rangers se fassent renverser par les Islanders l’an dernier. C’était embarrassant », se souvient Brooks.

Il a donc promu Chris Drury, jusqu’alors directeur général adjoint, qui s’est empressé de faire les acquisitions de Ryan Reaves, Barclay Goodrow, Dryden Hunter et Samuel Blais.

Il semble que la recette soit la bonne car les Blueshirts sont 13-4-3 et occupent le troisième rang dans la section métropolitaine.

« Mais ce qui est fascinant, c’est qu’à l’annonce du limogeage, les supporters ont exprimé leur mécontentement. Aujourd’hui, ils sont heureux, car l’équipe gagne, mais ils étaient furieux en mai. « 

« Vous savez pourquoi ? Parce que les Rangers ont fait un excellent travail en vendant la reconstruction de l’équipe. Et c’était l’idée de Glen Sather (le conseiller) et Jeff (Gorton). Là, les fans craignaient que l’équipe ne s’impatiente. et recommencer à faire des transactions impliquant des choix de première ronde comme dans les années 2010. »

Ce qui nous amène au Canadien. Serait-il réaliste d’envisager la reconstruction à Montréal? Évidemment, Brooks n’opère pas sur le marché québécois. Cependant, il se permet une analogie intéressante.

« Comme le Canadien, les Rangers avaient ce gardien plus âgé avec le gros contrat. Et ce que je sais, c’est que Jeff est doué pour communiquer et être transparent avec le plan qu’il veut mettre en place. « 

Source : www.tvasports.ca

Nous suivre sur Google Actualités

NOUS SUIVRE

191FansJ'aime

Actualité Canada est un nouveau média qui a pour objectif de vous informer en français de l’actualité qui vous intéresse. N’hésitez pas à nous suivre pour montrer votre soutien à notre rédaction 🙂

Derniers articles

Le Canada classé 6e pays le plus misérable par un groupe de réflexion

Les taux d'inflation et de chômage élevés du Canada l'ont classé parmi les pays les plus « misérables » au monde, selon un groupe...

L’Île-du-Prince-Édouard transforme des pommes de terre en direction d’une usine de frites en Alberta

Une entreprise de l'Î.-P.-É. a négocié une entente pour envoyer jusqu'à 700 chargements de semi-remorques de pommes de terre de transformation excédentaires de l'Î.-P.-É....

Kent Hughes est le nouveau directeur général du Canadian

Les Canadiens de Montréal ont mis fin au suspense : Kent Hughes...

Rentrée des classes : les enseignants manifestent pour déplorer l’assouplissement des mesures sanitaires

Une dizaine d'enseignants de l'école secondaire Cavalier de LaSalle se sont réunis...

Santé Canada approuve un nouveau traitement COVID

Politics Insider du 18 janvier : la Chine affirme sans fondement que le COVID est originaire du Canada ; Ottawa dit que les...

Vous pourriez aimer

Le Canada classé 6e pays le plus misérable par un groupe de réflexion

Les taux d'inflation et de chômage élevés du Canada l'ont classé parmi les pays les plus « misérables » au monde, selon un groupe...

L’Île-du-Prince-Édouard transforme des pommes de terre en direction d’une usine de frites en Alberta

Une entreprise de l'Î.-P.-É. a négocié une entente pour envoyer jusqu'à 700 chargements de semi-remorques de pommes de terre de transformation excédentaires de l'Î.-P.-É....

Kent Hughes est le nouveau directeur général du Canadian

Les Canadiens de Montréal ont mis fin au suspense : Kent Hughes...